[Critique] Annabelle 2 : la création du mal

[Critique] Annabelle 2 : la création du mal (note: 3/5 - via popmovies.fr)Annabelle 2 : la création fait-il mieux que le premier film consacré à la poupée terrifiante ?

Titre original : Annabelle Creation
Réalisateur : David F. Sandberg
Acteurs : Anthony LaPaglia, Miranda Otto, Stephanie Sigman, Lulu Wilson, Talitha Bateman
Distribution : Warner Bros. France
Durée : 1h50
Genre : Epouvante-horreur
Date de sortie : 9 août 2017

Synopsis : Interdit aux moins de 12 ans

Elle est de retour ! Encore traumatisés par la mort tragique de leur petite fille, un fabricant de poupées et sa femme recueillent une bonne sœur et les toutes jeunes pensionnaires d’un orphelinat dévasté. Mais ce petit monde est bientôt la cible d’Annabelle, créature du fabricant possédée par un démon…

Mon avis

Après la déception du premier Annabelle (critique), qui faisait suite à l’excellent Conjuring : les dossiers Warren (critique), il y avait de l’attente avec ce second consacré à la terrifiante poupée. De l’attente, d’autant plus que les derniers films d’épouvante que Hollywood nous a servi était loin d’être à la hauteur.

On avait des doutes sur Annabelle 2 : la création du mal. Suite qui est en réalité un prequel et explique vraiment l’origine du mal qui habite la poupée.
C’est donc le point fort du film réalisé par David F. Sandberg. Présenter l’histoire d’Annabelle, d’où vient son prénom et surtout comment on en est arrivé là. Plus convaincant, plus marquant en terme d’histoire. Pour ce qui est de la réalisation, Sandberg ne révolutionne pas le genre et joue la carte de la sécurité avec des jump-scares efficaces et pas lourds.
Ce qui étonne un peu, mais c’est une bonne surprise. Le réalisateur avait déçu juste avant de faire Annabelle 2 avec son Dans le noir (critique), adaptation en long-métrage de son court. Un film produit par un certain James Wan, réalisateur des Conjuring.

Effrayant, on s’accroche au fauteuil et on retient son souffle. L’effet de surprise est là puisqu’on ne sait pas exactement où l’histoire va nous mener, ce qui attend le groupe de jeunes filles.

Annabelle 2 : la création du mal est à la hauteur des attentes, et fait même mieux. Un prequel sur les origines, plaisant et maîtrisé qui saura trouver comment faire la transition avec le premier film. On aurait presque envie d’enchaîner ensuite et de revoir ce dernier.

Ma note : 3/5

Partager cet articleShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.