[Critique] Battle of the Sexes

[Critique] Battle of the Sexes (note: 4/5 - via popmovies.fr)Que vaut la Battle of the Sexes entre Emma Stone et Steve Carell ?

Réalisateur : Jonathan Dayton, Valerie Faris
Acteurs : Emma Stone, Steve Carell, Andrea Riseborough, Sarah Silverman
Distribution : Twentieth Century Fox France
Durée : 2h
Genre : Biopic, Drame, Comédie
Date de sortie : 22 novembre 2017

Synopsis : 1972. La championne de tennis Billie Jean King remporte trois titres du Grand Chelem. Mais loin de se satisfaire de son palmarès, elle s’engage dans un combat pour que les femmes soient aussi respectées que les hommes sur les courts de tennis. C’est alors que l’ancien numéro un mondial Bobby Riggs, profondément misogyne et provocateur, met Billie Jean au défi de l’affronter en match simple…

Mon avis

A l’heure où les femmes vont entendre leurs voix face aux comportements de certains hommes, Battle of the Sexes arrive à point nommé.
En plein scandale Weinstein et de harcèlement sexuel subit par plusieurs femmes, on ne peut qu’adhérer au film de Valérie Faris et Jonathan Dayton.

Les deux réalisateurs de Little Miss Sunshine et Elle s’appelle Ruby changent de registre en racontant l’histoire vraie d’un match de tennis qui a marqué l’histoire du sport dans les années 70.
Une histoire pas forcément connue du public français et dont on ne parle pas en référence. Notamment lors de la sortie polémique de l’ancien joueur John McEnroe. Ce dernier a dit que si Serena Williams, une des meilleures joueuses de tennis (23 titres de Grand Chelem, ancienne numéro 1 chez les femmes pendant de nombreuses années), devait jouer sur les tournois masculins, elle serait bien loin dans le classement et occuperait la 700ème place.

Forcément, pour les fans de tennis, devant Battle of the Sexes et le personnage incarné, brillamment, par Steve Carell, on ne peut que penser à cette déclaration qui date de juin dernier.
Carell joue une nouvelle fois sans faute et son personnage est détestable à souhait. En même qu’il est ridicule et fait rire, ses propos sont tout simplement horribles et cinglants. Son attitude rabaissant les femmes laisse sans voix, alors que tout le monde autour de lui acquiesce, et que sa propre femme n’y voit pas de problème.
On ressort de la salle en détestant Steve Carell, son personnage du moins. On lui donnerait bien des baffes, ou quelques revers.

C’est Emma Stone qui va prouver que la femme a tout autant de ressource, de puissance et d’intelligence qu’un homme.
L’actrice, oscarisée pour La La Land en février dernier, s’impose ici clairement dans ce combat pour l’égalité des femmes. L’égalité des salaires, l’égalité des traitements des joueuses sur le circuit, le tout en menant un combat personnel à une époque peu tolérante.
Ça ne serait pas une surprise si l’actrice était de nouveau nommée, ça serait largement mérité. Et surtout, il y a tous les éléments préférés de l’Académie. Alors fera t-elle un doublé ? L’Académie lui donnera t-elle à nouveau la statuette, en réponse notamment au traitement des femmes dans l’industrie du cinéma ?

Battle of the Sexes, jeu set et match. Le film ne laisse pas indifférent à la sortie.
Une belle réalisation et reconstitution de l’époque, un bon casting sur les seconds rôles et une histoire qui devrait faire du bruit.
Malgré sa victoire face à Bobby Riggs, les joueuses de tennis restent moins bien payées que les hommes. Bien sûr il y a du mieux mais l’égalité n’est pas encore là, il reste du chemin à faire. Mais n’oublions pas que c’est grâce à Billie Jean King que la WTA (Women’s Tennis Association), fondée en 1973, existe.

Ma note: 4/5

Partager cet articleShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.