[Critique] Captain America : le soldat de l’hiver

Critique-Captain-America-le-soldat-de-lhiverDécouvrez ma critique du film.


Titre original : Captain America : The Winter Soldier
Réalisateur : Joe & Anthony Russo
Acteurs : Chris Evans, Sebastian Stan, Scarlett Johansson, Samuel L. Jackson
Distribution : The Walt Disney Company France
Durée : 2h16
Genre : Aventure, Action, Science-fiction
Date de sortie : 26 mars2014

Synopsis : Après les événements cataclysmiques de New York de The Avengers, Steve Rogers aka Captain America vit tranquillement à Washington, D.C. et essaye de s’adapter au monde moderne. Mais quand un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d’intrigues qui met le monde en danger. S’associant à Black Widow, Captain America lutte pour dénoncer une conspiration grandissante, tout en repoussant des tueurs professionnels envoyés pour le faire taire. Quand l’étendue du plan maléfique est révélée, Captain America et Black Widow sollicite l’aide d’un nouvel allié, le Faucon. Cependant, ils se retrouvent bientôt face à un inattendu et redoutable ennemi – le Soldat de l’Hiver.

Mon avis

On avait laissé Captain America après les événements de New York avec Avengers. Steve Rogers devait s’habituer rapidement à ce nouveau siècle après son petit somme de 70 ans.
Le second volet de Captain America va donc explorer cette partie, le Captain qui doit se faire à ce nouveau monde, les nouvelles habitudes. Cela réserve de très bonnes scènes d’humour pour lui qui doit se mettre à la page.

La première partie du film est cependant assez molle, la question se pose de savoir quel chemin ils vont prendre. Quand la réponse tombe, c’est une petite, grosse bombe qui tombe et autant dire que c’est osé.

Le point fort de ce Captain America : le soldat de l’hiver est sans conteste son scénario. Une véritable histoire, une construction plus mature, le film est digne d’un des meilleurs thriller et film d’espionnage.
Des rebondissements il y en a et à chaque fois ils sont extrêmement surprenants et prenants. Trahison, savoir à qui se fier, l’action est continue et il n’y a que très peu de temps mort.
La maturité se voit dans les scènes d’action, les combats sont parfaitement chorégraphiés et filmés pour montrer l’agilité des personnages. Les plans tournés sur l’épaule, bien que parfois fatigants, permettent une meilleur immersion.
Maturité aussi du côté de l’humour, qui est certes présent mais en petite dose, bien loin d’Iron Man ou Thor.
Maturité encore chez les femmes du film. Fini les potiches, la belle fille à sauver, ici Joe et Anthony Russo donnent une place important aux femmes qui se révèlent comme les égales de l’homme, aussi forte et déterminée, qui peut se débrouiller toute seule.

Malgré ces bons points, tout n’est pas parfait.
Le soldat de l’hiver, le grand méchant du film n’est ainsi pas assez exploré. Il est là, il est puissant mais son origine reste assez vague, il n’est pas autant mis en avant, ce qui est fort dommage car il occupe le titre du film. Mais nul doute qu’on en saura d’avantage sur lui plus tard, Sebastian Stan ayant signé pour 9 films Marvel (inclus les 2 Captain America, voir article).

Au final, Captain America : le soldat de l’hiver surpasse les attentes et offre beaucoup plus, avec une très bonne bande originale d’Henry Jackman.
Le ton est donné pour le prochain Avengers qui s’appuiera beaucoup sur ce Captain America. Les cartes sont distribuées, l’attente s’annonce longue…

Pensez bien à rester jusqu’à la fin, puisqu’il y a 2 scènes post-génériques dont la première est aussi jouissive que tout le film.

Ma note : 4,5/5

Partager cet articleShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone