[Critique] Carol

[Critique] Carol (note: 2/5)Un des favoris pour les Oscars, Carol mérite t-il toute cette attention ?

Réalisateur : Todd Haynes
Acteurs : Cate Blanchett, Rooney Mara, Kyle Chandler
Distribution : UGC Distribution
Durée : 1h58
Genre : Drame, Romance
Date de sortie : 13 janvier 2016

Synopsis : Dans le New York des années 1950, Therese, jeune employée d’un grand magasin de Manhattan, fait la connaissance d’une cliente distinguée, Carol, femme séduisante, prisonnière d’un mariage peu heureux. À l’étincelle de la première rencontre succède rapidement un sentiment plus profond. Les deux femmes se retrouvent bientôt prises au piège entre les conventions et leur attirance mutuelle.

Mon avis

Carol était une attente de ce début d’année. Les retours américains étaient bons, le film était présenté au dernier Festival de Cannes et il est un des favoris pour les Oscars, alors comment ne pas vouloir découvrir le travail de Todd Haynes ?

Ce qui attire avant tout c’est son duo : Cate Blanchett et Rooney Mara.
La première, au talent incroyable, a été oscarisée en 2014 pour Blue Jasmine de Woody Allen. La seconde, plus discrète, a reçu le prix d’interprétation à Cannes pour Carol.
Un casting principal prometteur donc mais pour un film qui a du mal à transcender.

Si la réalisation est bonne, permet de plonger comme il faut dans les années 50 et que l’histoire se tient bien, le tout manque cruellement de passion.
On sent qu’il y a une attirance entre les deux femmes mais ce n’est pas criant, il manque une petite étincelle qui pourrait justifier leurs actes qui sont mal vus par l’entourage de chacune.
La relation entre Carol et Therese est très clichée : la première a de l’assurance et de l’expérience, alors que la seconde ne connait rien du tout et va s’épanouir à son contact et se découvrir.
Cate Blanchett, si son interprétation est bonne sans être exceptionnelle, fait malheureusement du Cate Blanchett. Et son rôle lui demande de jouer à l’icône, secouant sans cesse ses cheveux comme l’une de ses publicités. C’est le personnage qui veut ça mais l’actrice a offert mieux.
Après c’est le personnage joué par Rooney Mara qui apparait comme principal et elle offre une prestation un peu meilleure que Blanchett.

Ce qui est plaisant dans Carol c’est le côté pudique de l’histoire et du film qui respecte l’époque et son rapport à l’homosexualité. Mais le revers c’est que le film est long et lent à dévoiler ses cartes et que ça manque de force pour tenir le spectateur en veille.

Au final, Carol n’est pas le grand film auquel on pouvait s’attendre.
Cate Blanchett et Rooney Mara s’en sortent bien mais sans faire d’étincelles. Le rythme ne se met pas vraiment en place et le film est long, on s’évade en route.
En revanche la bande originale est très jolie et le morceau de la dernière scène est aussi sublime que ces dernières minutes. C’est à ce moment que la passion, l’émotion fait son apparition.

Ma note : 2/5

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.