[Critique] Effets secondaires

Critique-Effets-secondairesDu grand Soderbergh !


Titre original : Side Effects
Réalisateur : Steven Soderbergh
Acteurs :  Rooney Mara, Jude Law, Catherine Zeta-Jones, Channing Tatum
Distribution : ARP Sélection
Durée : 1h46
Genre :   Policier , Drame , Thriller
Date de sortie : 3 avril 2013

Synopsis : Jon Banks est un psychiatre ambitieux. Quand une jeune femme, Emilie, le consulte pour dépression, il lui prescrit un nouveau médicament. Lorsque la police trouve Emilie couverte de sang, un couteau à la main, le cadavre de son mari à ses pieds, sans aucun souvenir de ce qui s’est passé, la réputation du docteur Banks est compromise…


EFFETS SECONDAIRES : bande annonce VOSTF par ARPSELECTION

Mon avis

Après une petite parenthèse avec le charmant Magic Mike qui en a fait rêver plus d’une, Steven Soderbergh est de retour aux choses sérieuses avec Effets secondaires, avant qu’il ne prenne sa retraite confirmée lors de sa venue à Paris (voir article).

Dès les premières images, le ton est donné. On commence avec des couleurs froides, une pièce vide, du sang et une musique assez crispante. Le film se découpe en plusieurs genres, drame, horreur, thriller, sans oublier une toute petite touche d’humour.

Steven Soderbergh, maître de la manipulation ? Avec Effets secondaires, on peut le dire tant le réalisateur nous ballade depuis le début sans nous donner la possibilité de vraiment anticiper la suite et tant le final est inattendu. Ceux qui disent l’avoir vu venir mentiront sûrement car qui aurait pu imaginer que…

Grâce à un très bon duo, Rooney Mara – Jude Law, on rentre complètement dans cette histoire qui nous parle d’addiction et du regard décomplexé des autres face à la prise d’antidépresseurs. Comme on le voit au début du film, prendre ce genre de médicament aux États-Unis est très « in » et il n’y a aucun tabou sur ce sujet. On abordera aussi le thème de l’ascension sociale avec le personnage joué par Jude Law qui va se retrouver au coeur des accusations suite au geste de sa patiente.

Rooney Mara parvient à ne pas surjouer, on croit en sa dépression et elle a cet air absent, vide dans les yeux. Un rôle qui glace assez.

La véritable révélation c’est Jude Law qui est ici au sommet. Plein d’assurance au départ, on va s’inquiéter puis frémir avant de décrocher un petit sourire. Quatre visages au cours du film qu’il maîtrise très bien, pour ne pas dire à la perfection. On aimerait le voir plus souvent ainsi.

Au final, Effets secondaires est un très grand film d’un très grand Soderbergh. Après nous avoir offert ce petit bijou, on aurait aimé en avoir d’autres mais il part ici sur une très bonne note.

Ma note : 4/5

Partager cet articleShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.