[Critique] Eka & Natia, chronique d’une jeunesse géorgienne

Critique-Eka-et-Natia-chronique-dune-jeunesse-georgienneDécouvrez ma critique du film en compétition au Festival Paris Cinéma.


Titre original : In Bloom
Réalisateur : Nana Ekvtimishvili, Simon Groß
Acteurs : Lika Babluani, Mariam Bokeria
Distribution : Arizona Films
Durée : 1h42
Genre : Drame
Date de sortie : 27 Novembre 2013

Synopsis : Eka et Natia ont 14 ans. Les deux adolescentes, inséparables, vivent à Tbilissi, en Géorgie, au lendemain de l’effondrement de l’Union soviétique. Leur quotidien est marqué par la violence qui règne au sein de leur famille, à l’école, dans la rue…

 

Mon avis

Eka & Natia nous présente la vie de deux jeunes adolescentes dans une Géorgie en plein chaos, les conflits font rage, les armes circulent et les gens doivent faire la queue pour obtenir du pain.
C’est dans ce décor que l’on suit nos deux amies, inséparables, elles se complètent, quand la timide Eka se fait embêter par un petit voyou c’est Natia qui va lui tenir tête et refuser de baisser la tête. Au contraire, quand Natia s’emporte trop et hausse le ton, c’est Eka qui saura apaiser la situation et lui faire entendre raison.

La vie familiale de Natia est aussi chaotique, elle se refuse à mener la même vie que sa mère et à subir un père violent et alcoolique. Malheureusement la réalité la rattrape et elle n’aura pas d’autre choix que de se soumettre aux « traditions » et d’épouser un soupirant qui l’obtiendra par la force. Malgré ce mariage avec un mari qui a la même image que son père, Natia garde son tempérament et refuse de baisser le ton en sa présence ou celle de sa belle-mère chez qui elle vit. A 14ans, elle refuse de se plier aux exigences que demandent son rôle d’épouse et continue à rêver d’une autre vie, aux côtés de celui qu’elle aime vraiment.

A contrario, Eka est très en retrait, n’ose pas regarder les gens dans les yeux. Elle est plus posée que son amie et ne connait pas les mêmes problèmes familiaux qu’elle puisqu’elle doit faire face à l’absence de son père, qui ne sera révélée qu’à la fin, et vit donc avec une mère qui travaille et sa soeur aînée, qui joue à la femme en se maquillant et invitant ses amies à fumer et boire quand sa mère n’est pas là.

Eka & Natia c’est une tranche de leur vie, entre joie et violence, la tentative d’émancipation de ces deux jeunes filles malgré une société où l’homme domine et n’hésite pas à tuer pour garder son contrôle, quel qu’il soit.
Porté par deux jeunes actrices incroyables, le film est une belle découverte.

Ma note : 3/5

 

 

 

Pour ne rien louper de l’actualité cinéma, retrouvez PopMovies sur Facebook !

Partager cet articleShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.