[Critique] Elle s’appelle RUBY

Critique Elle s'appelle Ruby (note : 4/5)Retour sur la belle surprise Elle s’appelle RUBY.

Titre original : Ruby Sparks
Réalisateur : Jonathan Dayton, Valerie Faris
Acteurs : Paul Dano, Zoe Kazan, Chris Messina, Annette Bening, Antonio Banderas
Distribution : Twentieth Century Fox France
Durée : 1h43
Genre : Comédie , Fantastique , Romance
Date de sortie : 3 octobre 2012

Synopsis: Calvin est un romancier à succès, qui peine à trouver un second souffle. Encouragé par son psychiatre à écrire sur la fille de ses rêves, Calvin voit son univers bouleversé par l’apparition littérale de Ruby dans sa vie, amoureuse de lui et exactement comme il l’a écrite et imaginée.

Mon avis :

Elle s’appelle RUBY c’est le film idéal de l’été, une comédie fraîche et originale qui aurait mérité une sortie durant les beaux jours mais que vous ne découvrirez qu’en Octobre.

La raison qui m’a poussée à aller le voir c’est pour son interprète, Paul Dano.
J’en avais gardé le souvenir du prêtre sombre et méchant de There Will Be Blood. A l’opposé total donc de son rôle ici.

Dans Elle s’appelle RUBY, l’acteur joue un jeune écrivain coincé en panne d’inspiration pour son prochain roman.
Il finit par rêver de son personnage qui sera une véritable muse, il passera des heures et des heures sur sa machine à écrire (pas d’ordinateur !) et tombera amoureux d’elle. Ce qui est assez embêtant puisqu’elle n’est pas réelle. Enfin c’est ce qu’il croyait…

La rencontre avec celle qu’il a imaginé nous offre l’une des meilleures scènes de tout le film. Il appelle son psy, son frère, se cache sous son bureau,bref il devient parano, ce qui inquiète sa bien-aimée et fait notre bonheur.
On assiste alors à une belle histoire d’amour entre un créateur et son oeuvre.

De la légèreté, beaucoup de rire, de l’émotion et une très bonne bande originale. Impossible de ne pas être sous le charme de ce film.
Un beau casting avec la présence d’Annette Bening et Antonio Banderas, des parents totalement décontractés, à la différence de leur fils.

La dernière partie du film est un peu plus sombre avec un Paul Dano qui devient un créateur machiavélique et joue de son pouvoir. On assiste alors à une superbe prestation de Zoe Kazan, très dynamique, elle s’essouffle et se plie malgré elle aux mots frappés de celui qui lui a donné vie.

Et je ne vous parle pas de la fin… Ça sera à vous de la découvrir 😉

En résumé, ce que j’aime avec cette comédie c’est l’originalité de ‘histoire, retrouver Paul Dano dans ce rôle de grand timide maladroit mais qui aime avoir le contrôle et puis c’est une belle découverte avec l’actrice Zoe Kazan, compagne dans la vraie vie de Paul Dano.

Elle s’appelle RUBY plaira aussi bien aux filles, qui tomberont sous le charme de Paul Dano, qu’aux garçons qui voudront sans nul doute se procurer aussi une machine à écrire… 🙂

Ma note: 4/5

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.