[Critique] Gone Girl

Critique-Gone-GirlSi la perfection existe alors Gone Girl est parfait.

Réalisateur : David Fincher
Acteurs : Ben Affleck, Rosamund Pike, Neil Patrick Harris, Tyler Perry
Distribution : Twentieth Century Fox France
Durée : 2h29
Genre : Thriller
Date de sortie : 8 octobre 2014

Synopsis : A l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition de sa femme, Amy. Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ?

Mon avis (sans spoiler)

Si la perfection existe, alors Gone Girl est parfait.
Le film s’apprécie nettement plus sans avoir lu le roman et pour cause, on garde alors toute la surprise intacte et il n’y a pas d’attente sur les moments clés. Et forcément, lorsqu’ils arrivent, le choc est énorme et c’est ce qui fait la force du récit.
Qu’est-ce qui pouvait bien se passer dans la tête de Gillian Flynn au moment où elle a écrit ce livre ?…

David Fincher signe un film d’une maitrise sans faute, que ce soit la mise, la photographie et le jeu des lumières, des couleurs froides sans couleurs vives et chaudes.
Le film alterne entre les scènes du présent, le moment où le personnage de Nick Dunne constate la disparition de sa femme et les recherches commencent, puis les scènes du passé qui montre la rencontre et l’évolution du couple. Plus on avance dans le film, plus les masques tombent.
Si le film semble long, le rythme se tient tout au long et il n’y a pas de répit, on est captivé dès les premières minutes et rien ne lâche avant la fin.
Le tout accompagnée par la voix off du personnage d’Amy Dunne, un procédé appréciable, elle lit le récit qui conduit à sa mort.
La bande originale composée par Trent Reznor et Atticus Ross joue un rôle aussi important que les acteurs et elle est vraiment sublime et très réussie. Une très bonne composition ponctuée par moments de certains bruitages qui viennent alourdir la situation. Impossible de ne pas ressentir quelques frissons en l’écoutant et bien après le film, la musique s’écoute très facilement et replonge tout de suite dans la noirceur de Gone Girl.Ben-Affleck-Rosamund-Pike-Gone-Girl

L’histoire est digne d’un des meilleurs thriller, elle est prenante et elle frappe en grand coup lorsqu’elle dévoile sa carte principale. Et ça fait mal.
Gone Girl pose la question des apparences, dans une Amérique où il est bien connu que les gens jouent beaucoup là-dessus, cachent la vérité et ne montre que le meilleur derrière de beau sourire, des vies parfaites. Le film vient casser cette image de la perfection que beaucoup montrent, du soit disant mariage parfait et la phrase « le mariage c’est la plus belle chose qui soit« , et il s’en donne à coeur joie.
L’autre point que montre le film, c’est la capacité des médias à s’approprier une histoire, cet amour qu’ils ont et que les gens réclament pour tout savoir sur les autres, pour les juger et les détester ou les aimer. Dans une culture de consommation énorme, les médias font la pluie et le beau temps, sans aucun scrupule. Ce sont eux qui font l’information, à défaut de juste la relayer avec neutralité. Le but est bien sûr pour eux d’avoir la « breaking news » et faire exploser son audimat.

Du côté des acteurs, là aussi c’est parfait.
Ben Affleck est vraiment excellent et il livre une de ses meilleures performances. Il joue avec justesse, sans tomber dans le surjeu cliché que ce genre de rôle peut appeler. Le rôle du salaud froid lui va à merveille, ça en serait presque déroutant, l’aisance avec laquelle il se glisse dans la peau de Nick Dunne.
Gone-Girl-Ben-Affleck
Rosamund Pike, la Gone Girl, est elle aussi parfaite. C’est clairement le rôle d’une vie pour une actrice et elle ne fait aucune fausse note.
Neil Patrick Harris offre quelques scènes drôles avec son personnage très BCBG et ses célèbres mimiques.

Au final, Gone Girl est d’une maitrise incroyable. Si la perfection existe, alors Gone Girl est parfait.
En sortant de la salle, le film hante et il hante encore après, et plus encore en écoutant la bande originale. Ce n’est pas le film à voir pour une soirée romantique vu le tableau qu’il peint du couple et du mariage.
Gone Girl est une réussite.

Ma note : 5/5

 

 

Pour ne rien louper de l’actualité cinéma, retrouvez PopMovies sur Facebook !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.