[Critique] Hôtel Transylvanie 2

[Critique] Hôtel Transylvanie 2 (note: 2/5 - via PopMovies.fr)Retour à l’hôtel des montres tenu par Dracula avec Hôtel Transylvanie 2. Mieux que le premier film ou pas ?

Réalisateur : Genndy Tartakovsky
Avec les voix originales de : Selena Gomez, Adam Sandler, Andy Samberg, Mel Brooks
Distribution : Sony Pictures Releasing France
Durée : 1h29
Genre : Animation, Fantastique, Comédie
Date de sortie : 7 octobre 2015

Synopsis : A partir de 6 ans

Dracula et sa bande de monstres déjantés sont de retour ! À l’hôtel Transylvanie, beaucoup de choses ont évolué : Dracula a enfin accepté de dégeler son cœur et d’ouvrir la porte aux humains. Mais il se fait du souci pour son petit-fils, Dennis : mi-humain mi-monstre, ce gamin est bien trop adorable à son goût, et il risque de faire un piètre vampire ! Alors, quand les parents du petit, Mavis et Johnny, s’absentent, Drac fait appel à ses amis Frank, Murray, Wayne et Griffin pour apprendre à Dennis à devenir un monstre, un vrai. Personne ne s’attendait à ce que Vlad, le père de Drac – un vampire très grincheux et très vieille école – choisisse ce moment pour débarquer à l’hôtel. Et quand il découvre que son arrière-petit-fils a du sang humain, rien ne va plus…

Mon avis

Un brin mitigée concernant ce Hôtel Transylvanie 2. Le premier film était une véritable surprise et comme on le sait, les suites n’arrivent souvent pas au niveau. On perd le charme et l’effet de surprise, même si on a grand plaisir de retrouver Dracula, la Momie et compagnie !

Pour cette suite, le studio a mis les bouchées double à presque tous les niveaux, histoire de ne pas ennuyer le spectateur.
Ici il y a du bon, le rythme est tout aussi dynamique, voir plus et la bande son est toujours aussi bien sélectionnée. Les gags qui étaient appréciables dans le premier film sont de retour ici, avec un peu de nouveauté mais on sent bien qu’il y a un désir d’apporter du frais dans les répliques. Et parfois ça passe, parfois non.

Du côté de l’histoire, c’est du vu et déjà-vu mais ça n’empêche pas qu’on se prend au jeu des problèmes de cohabitations entre les monstres qui sortent de leur hôtel pour côtoyer le monde des humains dans leurs maisons, centre commerciaux. Les deux cultures peuvent-elles vivre ensemble ? Quelle éducation la vampire Mavis souhaitera t-elle donner à son fils issu de son union avec l’humain Jonathan ?
Cette question, qui occupe une bonne première partie du film, est très drôle et vivante. On reste dans le familial marrant qui fait son charme. Malheureusement les festivités sont interrompues par l’arrivée de le père de Dracula, Vlad.
La seconde partie du film va devenir alors un peu plus sombre et moins appréciable dans ces gags. C’est là que l’on décroche un peu. Cependant on ne pourra pas enlever le message qui se dégage du film : la tolérance face aux autres cultures et l’ouverture d’esprit.

Au final, Hôtel Transylvanie 2 est plus ou moins réussi. On a une première partie dynamique et drôle, à l’image du premier film (mais si le résultat est parfois plus poussé et lourd), les personnages sont toujours aussi attachants mais forcément cette suite ne satisfait pas autant. On passe un bon moment mais le film s’oubliera vite contrairement au premier volet et son originalité.

Ma note : 2/5

Partager cet articleShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest3Share on Google+0Email this to someone

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.