[Critique] Jersey Boys

Critique Jersey Boys (note: 4/5)L’inattendue comédie musicale de Clint Eastwood vaut-elle le coup d’œil ?

 

Réalisateur : Clint Eastwood
Acteurs : John Lloyd Young, Christopher Walken, Vincent Piazza
Distribution : Warner Bros. France
Durée : 2h14
Genre : Musical , Drame
Date de sortie : 18 juin 2014

Synopsis : Quatre garçons du New Jersey, issus d’un milieu modeste, montent le groupe « The Four Seasons » qui deviendra mythique dans les années 60. Leurs épreuves et leurs triomphes sont ponctués par les tubes emblématiques de toute une génération qui sont repris aujourd’hui par les fans de la comédie musicale…

Mon avis :

L’illustre réalisateur Clint Eastwood nous avait habitués aux drames (Million Dollar Baby, Gran Torino…), très souvent croisés aux biopic (J. Egard, Invictus…), des genres dans lequel il excelle et qui lui a permis de faire sa place dans le panthéon des plus grands réalisateurs.

Quelle ne fut pas la surprise générale donc, quand on apprenait la sortie prochaine de Jersey Boys, un biopic musical retraçant l’ascension fulgurante du groupe mythique Frankie Valli & The Four Seasons. Inspiré de la comédie musicale longuement jouée à Brodway, ce film suit l’histoire de ce groupe pop rock américain des années 60.

Première idée judicieuse d’Eastwood, il choisit pour incarner Frankie Valli, John Loyd Young, un habitué des planches puisque c’est lui-même qui a incarné le leader vocal du groupe à Broadway pendant plus de deux ans. Une performance fortement récompensée.

On prend donc un malin plaisir à apprécier la superbe bande originale du film.

Mais si le film est rythmé de passages musicaux, nous n’avons pas affaire à un feel good movie comme le sont très généralement les comédies musicales.

Clint Eastwood nous offre ici une œuvre construite et équilibrée sur les désillusions du rêve américain. Joué par des acteurs au jeu étonnant de sincérité, le groupe des Four Seasons, malgré son ascension rapide et le retour positif d’un public, croule sous les dettes. La dévotion de Frankie pour son groupe se fera aux dépens de sa famille, qui se déstructure. Sans figure paternelle, la fille de Frankie Valli se perd sur une voie dangereuse.

Un autre plus, on soulignera la présence de Christopher Walken, en mafieux sensible et protecteur qui est, comme à son habitude, dans une justesse parfaite et irrésistible.

Au final on regarde Jersey Boys, cette fresque réaliste qui suit des héros plein de failles, comme nous tous, mais on écoute également ce drame musical sur des chansons mythiques fredonnées par tous dans les 60’s et aujourd’hui.
Cependant la durée du film, 2h15, et le mélange des genres, un drame musical, peuvent effrayer.

Ma note: 4/5

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.