[Critique] Kingsman : Le cercle d’or

[Critique] Kingsman : Le cercle d'or (note: 2/5 - via popmovies.fr)Alors, ce Kingsman : le cercle d’or est-il aussi bien que le premier volet ?

Titre original : Kingsman – The Golden Circle
Réalisateur : Matthew Vaughn
Acteurs : Colin Firth, Taron Egerton, Mark Strong, Julianne Moore
Distribution : Twentieth Century Fox France
Durée : 2h21
Genre : Action, Espionnage, Comédie
Date de sortie : 11 octobre 2017

Synopsis : KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors qu’une bombe s’abat et détruit leur quartier général, les agents font la découverte d’une puissante organisation alliée nommée Statesman, fondée il y a bien longtemps aux Etats-Unis.
Face à cet ultime danger, les deux services d’élite n’auront d’autre choix que de réunir leurs forces pour sauver le monde des griffes d’un impitoyable ennemi, qui ne reculera devant rien dans sa quête destructrice.

Mon avis

Assurer une suite d’un film qui a cartonné et surpris tout le monde n’est jamais un défi facile à relever. Et ce n’est d’autant plus jamais assuré de voir le jour quand Matthew Vaughn est à la réalisation. Lui qui a refusé de faire les suites de Kick-Ass et X-Men First Class. Pourtant, pour son petit Kingsman : Services Secrets, le réalisateur a fait un effort et n’a pas souhaité confier son protégé à quelqu’un d’autre. Mais la barre était haute, peut-être trop haute.

Résultat, l’attente était aussi haute pour ce Kingsman : Le cercle d’or. Et malheureusement, Vaughn ne peut pas faire mieux que le premier volet.
L’effet de surprise en moins, une promotion qui en dit trop, même si on évite de regarder les bandes annonces, rien à faire, le studio aura spoilé d’entrée le retour d’un personnage clé. Une décision que même Vaughn critiquera et il a raison.
Le réalisateur est obligé de sortir l’artillerie lourde pour ce second volet avec un casting international. Ce qui perd le charme So British du premier film. Trop de protagonistes.
Pas de scène mémorable comme le premier, on joue beaucoup sur l’aspect comédie mais le point positif c’est que Vaughn arrive toujours à faire un méchant, ici en l’occurrence la méchante Julianne Moore, complément dérangée. Mais il y a aussi pire qu’elle.

Kingsman : Le cercle d’or est long, un peu trop. Pour combler, et justifier cette suite, les scènes « impressionnantes » s’enchaînent mais au fond, rien de bien marquant. C’est du spectacle, et de la comédie.
Preuve aussi que Le cercle d’or ne sait pas trop quoi faire, Henry Jackman, qui est à la composition une nouvelle fois de la bande originale, recycle et arrange la musique « Rage & Serenity » (écoutez la version originale) de X-Men First Class. Réalisé par Matthew Vaughn.

Au final, on passe un bon moment devant Kingsman : le cercle d’or. Le film remplit sa mission de divertissement mais il ne sera pas aussi mémorable et aussi jouissif que le premier.

Ma note: 2/5

Partager cet articleShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.