[Critique] La La Land

[Critique] La La Land (note: 2/5 - via popmovies.fr)La La Land est-il le grand film dont le monde parle ?

Réalisateur : Damien Chazelle
Acteurs : Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend
Distribution : SND
Durée : 2h08
Genre : Comédie musicale, Romance
Date de sortie : 25 janvier 2017

Synopsis : Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions.
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance.
Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

Mon avis

Enfin ! Le film dont tout Hollywood parle depuis des mois et des mois, le film dont on nous rabâche que c’est THE film de l’année (il sort début 2017 en France, calmons-nous, il reste encore 11 mois les gars), un chef-d’oeuvre. La La Land débarque enfin en France.
Après l’excellentissime Whiplash, Damien Chazelle se devait de faire tout aussi bien, voir mieux. Et oui, on peut dire que de ce côté il a réussi.

Les prix de meilleur réalisateur ne seront pas volés, Chazelle offrant clairement un mélange des genres, un nouveau style et une expérience unique.
C’est coloré, c’est pop, c’est dynamique du début à la fin. Il a un vrai travail avec La La Land. Meilleur réalisateur, meilleure photographie, on lui donne sans problème. Et même meilleure bande originale et chanson, on ressort de la salle en ayant envie de danser et chanter dans la rue.
Avec ce second long-métrage, on aura bien compris que Chazelle, en plus d’aimer le cinéma, aime la musique.

Le duo formé Ryan Gosling (drôle et sexy dans ses costumes) et Emma Stone séduit depuis ses débuts dans Crazy, Stupid, Love (sorti en 2011). On retombe sous le charme, ils sont beaux, ils sont talentueux, l’alchimie entre eux est claire.
Ils forment un couple de cinéma et leur histoire d’amour est belle et réaliste. Aidée par la musique, les paroles des chansons, les couleurs, on se laisse prendre au jeu.
Mais La La Land ce n’est pas qu’une romance, c’est aussi une histoire de rêves et de savoir les suivre. Une histoire de rêve d’Hollywood, à laquelle on ne pourra pas forcément adhérer car c’est un monde que l’on connait pas. De ce point de vue, on comprend l’engouement américain.

Une fois que l’on a passé ça, eh bien on en a fini avec La La Land.
Pour une comédie musicale, il y a très peu de chansons et c’est toujours le même air qui revient. Certes c’est entêtant mais il suffit d’écouter la première chanson et c’est bouclé.
Le gros problème que j’ai eu avec le film, et je l’ai senti venir, c’est qu’il a tellement été sur-vendu, on en a tellement parlé et parlé et reparlé que voilà. La sortie était prévue en France pour novembre et ils auraient dû la garder. Sans quoi j’aurais sûrement plus apprécié le film. Il arrive chez nous alors qu’il semble déjà disponible, et en très bonne qualité, sur internet. Du coup, il risque de perdre des spectateurs (ou pas) mais pour moi, trop de promotion a tué La La Land.
Un Oscar du meilleur film ? Je dis non et serais déçue, mais bon, ça ferait un scandale s’il ne l’obtenait pas (et dans tous les cas, ils nous saouleront de nouveau avec).

Oui La La Land c’est un très beau film, avec une incroyable réalisation, de belles chansons (qu’on écoutera en boucle après) et un bon duo. Mais l’enthousiasme s’arrête là. Il y a quand même des longueurs Un peu de simplicité et moins de médiatisation aurait été appréciable et aurait plus servi le film.

Ma note : 2/5

Partager cet articleShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest1Share on Google+0Email this to someone
2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.