[Critique] La Nonne

[Critique] La Nonne (note: 1/5 - via popmovies.fr)Alors, La Nonne est-elle aussi effrayante que dans Conjuring 2 ?…

Titre original : The Nun
Réalisateur : Corin Hardy
Acteurs : Taissa Farmiga, Demian Bichir, Jonas Bloquet
Distribution : Warner Bros. France
Durée : 1h37
Genre : Epouvante-horreur
Date de sortie : 19 septembre 2018

Synopsis : Interdit aux moins de 12 ans

Quand on apprend le suicide d’une jeune nonne dans une abbaye roumaine, la stupéfaction est totale dans l’Église catholique. Le Vatican missionne aussitôt un prêtre au passé trouble et une novice pour mener l’enquête. Risquant leur vie, les deux ecclésiastiques doivent affronter une force maléfique qui bouscule leur foi et menace de détruire leur âme. Bientôt, l’abbaye est en proie à une lutte sans merci entre les vivants et les damnés…

Mon avis

N’est pas James Wan qui veut.

Après les succès de Conjuring et sa suite, nous avons eu droit à deux spin-off consacrés à la poupée Annabelle et aujourd’hui la Nonne.
Celle-ci avait réussi à bien effrayer les spectateurs dans Le cas Enfield alors l’annonce d’un spin-off faisait plaisir. Mais quand on a vu le premier résultat avec Annabelle, on avait des craintes. A juste titre.

On avait un petit espoir avec Corin Hardy à la réalisation mais à croire qu’il n’a pas compris que le maitre mot de James Wan était la subtilité. Car avec La Nonne, Hardy à tout faux en ce qui concerne l’univers Conjuring. Le réalisateur a voulu se démarquer, créer quelque chose de nouveau mais en oubliant à la base que La Nonne était un personnage terrifiant.
A la place, nous avons droit à un film sombre, parfois effrayant, mais qui joue beaucoup trop sur l’humour avec le personnage de Frenchie. Cet humour vient casser le côté sérieux et effrayant de la mission dans laquelle Demian Bichir et Taissa Farmiga (petite soeur de Vera Farmiga, alias Lorraine Warren) sont embarqués.

Trop d’humour, trop bruyant avec sa musique qui vient donner des indications et du coup prévenir de ce qui va se passer, La Nonne est aussi trop peu présente. Et son histoire n’est pas tout à fait clair, surtout quand on regarde Le cas Enfield. Il semble y avoir un petit problème avec l’apparition de la Nonne dans cet épisode.

La Nonne n’est pas le spin-off que l’on attendait après avoir tremblé devant Conjuring 2.
Manque de subtilité, jump-scares évidents, musique omni-présente et un abus de l’humour pour ce genre de film, est on bien loin de faire des cauchemars le soir. C’est vraiment dommage, et surprenant quand on voit le nom de James Wan au scénario. Si on peut comprendre le désir de se démarquer, il fallait néanmoins garder en tête qu’il s’agissait d’un film fait pour effrayer le spectateur. Une mission qui est loin d’être accomplie.

Ma note : 1/5

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.