[Critique] La Reine des neiges

Critique-La-Reine-des-neigesDécouvrez la critique du film de Noël, La Reine des neiges !


Titre original : Frozen
Réalisateur : Chris Buck, Jennifer Lee
Avec les voix françaises de : Dany Boon, Anaïs Delva
Distribution : The Walt Disney Company France
Durée : 1h40
Genre : Animation, Aventure
Date de sortie : 4 décembre 2013

Synopsis : Anna, une jeune fille aussi audacieuse qu’optimiste, se lance dans un incroyable voyage en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son fidèle renne, Sven à la recherche de sa sœur, Elsa, la Reine des Neiges qui a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel… En chemin, ils vont rencontrer de mystérieux trolls et un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf, braver les conditions extrêmes des sommets escarpés et glacés, et affronter la magie qui les guette à chaque pas.

Mon avis

Noël approche et comme à chaque fois à cette période, Disney offre son traditionnel film de Noël.
Après l’échec des Mondes de Ralph qui n’était clairement pas adapté à la cible et à la période, le studio a ressorti les valeurs sûres et adaptent le conte d’Andersen sur lequel il n’y aura rien à redire. Le choix est bon et judicieux pour la période.

L’histoire s’éloigne pas mal du conte original mais cette décision n’est pas fatale puisque tout s’emboite parfaitement. Le scénario se concentre sur cette petite fille qui est née avec une sorte de don qu’elle devra maitriser pour ne pas effrayer les gens car une grande responsabilité l’attend.
Pas de grand discours trop lourd, pas de grosse morale, cela reste simple et accessible dans son traitement.

L’Amour, avec un grand A, est au centre de cette histoire glaciale. L’amour traditionnel et le véritable Amour, le seul est unique, celui dont personne n’a forcément conscience mais qui est bien là.
La famille est la clé du dénouement, comme la bande annonce le montre, la petite soeur va partir à la recherche de son aînée, parce que c’est sa soeur et que c’est son devoir. Et malgré le danger, Anna partira dans les montagnes pour la retrouver et retrouver la complicité qu’elles avaient étant plus jeune. C’est un peu caricatural mais ça passe.

Chaque personnage est bien traité, il est facile de s’identifier sur certains points à eux et certains sont plus que très attachants. C’est le cas du petit bonhomme de neige Olaf qui touche par son discours et ses rêves, et le renne de Kristoff, Sven qui même s’il n’a pas la capacité de parler, il n’en reste pas moins très drôle et mignon.
Et puis il y a les deux jeunes garçons, totalement opposés et qui vont se frotter aux deux soeurs à leur façon.

Et puis un Disney sans chanson ce n’est pas vraiment un Disney.
Si les titres peuvent être entêtants, comme le titre principal « Let It Go« , cela reste assez moyen et s’oublie très vite. Comme le reste.

Au final, La Reine des neiges remplit son rôle de film de Disney avec un soin apporté au réalisme, des personnages touchants et attachants, de l’Amour et beaucoup d’humour.

Ma note : 3/5

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.