[Critique] La Stratégie de la poussette

Raphael-Personnaz-La-stratégie-de-la-poussetteAlors la stratégie a t-elle séduit l’équipe de PopMovies ?


Réalisateur : Clément Michel
Acteurs : Raphaël Personnaz, Charlotte Le Bon, Jérôme Commandeur, Camelia Jordana, Julie Ferrier
Distribution : StudioCanal
Durée : 1h30
Genre : Comédie
Date de sortie : 2 janvier 2013

Synopsis : Thomas a laissé partir Marie, à force de ne pas s’engager.
Un an plus tard, toujours inconsolable, il se retrouve avec un bébé sur les bras.
Il va se servir de cet enfant pour reconquérir la femme de sa vie…

Mon avis

Raphaël Personnaz est incontournable depuis quelques mois et l’année commence avec cette nouvelle comédie où il tient pour la première fois le premier rôle : La Stratégie de la poussette.

Jusqu’à présent c’est un sans faute pour lui et ici il continue sur sa bonne lancée avec ce personnage maladroit et touchant qui se retrouve embarquer dans un mensonge pour reconquérir celle qu’il aime. Il interprète bien ce jeune homme pour qui la paternité n’est pas sa préoccupation et forcément cela nous offre de bonnes répliques et de bons moments, même si on peut regretter une retenue. Certains passages auraient été plus appréciables si le réalisateur était allé au bout de l’idée.

Charlotte Le Bon est pétillante mais assez effacée. L’histoire se recentre sur la relation entre Thomas et le bébé, sur ce que ce petit dernier va apporter et changer dans la vie de Thomas.

L’alchimie ne fonctionne pas vraiment entre l’actrice et Raphaël Personnaz. Il y a un petit quelque chose mais pas suffisant pour passionner et donner envie au spectateur qu’ils se remettent ensemble.

Leurs face à face sont très souvent sans intérêt, très peu d’échange à part les regards hébétés et amour de Raphaël Personnaz. Ça colle toujours à son personnage mais les dialogues consistent bien souvent à des blancs car aucun des deux ne sait quoi dire.

On peut aussi critiquer le choix de ne pas montrer le visage du nouveau compagnon de Marie pour appuyer le fait qu’il n’est jamais présent.

Niveau scénario c’est assez vide, il n’y a pas de trajectoire, on nous donne des éléments comme ça et comme dit plus haut, il aurait été bien de pousser la situation jusqu’au bout pour vraiment en rire.

Ce qui sauve le film et fait qu’on ressort de la salle un minimum content c’est la très bonne bande originale. Des morceaux comme « Hey You » de Pony Pony Run Run, utilisé à plusieurs reprises, ou encore Cascadeur, le choix est fait sur des titres qui collent et parlent nettement plus que les dialogues.

En résumé, La stratégie de la poussette est assez décevant, ce n’est pas si drôle car manque d’audace, Raphaël Personnaz s’en sort plutôt bien compte tenu du scénario pauvre. Seul point positif, la bande originale.

Ma note : 2/5

Partager cet articleShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on Google+0Email this to someone

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.