[Critique] Maman, j’ai raté l’avion

[Critique] Maman, j'ai raté l'avion (note: 4/5 - via popmovies.fr)Retour sur le grand classique de Noël, Maman j’ai raté l’avion.

Titre original : Home Alone
Réalisateur : Chris Columbus
Acteurs : Macaulay Culkin, Catherine O’Hara, Joe Pesci, Daniel Stern
Distribution :
Durée : 1h43
Genre : Comédie, Aventure
Date de sortie : 19 décembre 1990

Synopsis : La famille McCallister a décidé de passer les fêtes de Noël à Paris. Seulement Kate et Peter McCallister s’aperçoivent dans l’avion qu’il leur manque le plus jeune de leurs enfants, Kevin, âgé de 9 ans. D’abord désespéré, Kevin reprend vite les choses en main et s’organise pour vivre le mieux possible. Quand deux cambrioleurs choisissent sa maison pour commettre leurs méfaits.

Mon avis

Quand on demande quel film de Noël il faut regarder pour les fêtes, il y en a qui revient forcément et obligatoirement dans toutes les listes. Maman j’ai raté l’avion.

Réalisé par Chris Columbus, c’est un peu le réalisateur des films mettant en vedette des enfants. Il fera par la suite les deux premiers films Harry Potter, L’école des sorciers et La chambre des secrets.
Avec ce Maman, j’ai raté l’avion, Columbus signe le meilleur film de Noël de toute l’histoire. Mais si le film est devenu un classique ce n’est pas forcément pour la qualité de sa réalisation correcte. Non, c’est pour l’histoire et l’ingéniosité du scénario qui font de ce Maman, j’ai raté l’avion le meilleur film de Noël.
Ce petit garçon qui va se retrouver tout seul dans sa maison, après avoir été oublié par ses parents partis en vacances à Paris. Si à première vue la belle vie s’offre à celui qui cause apparemment pas mal de soucis à sa famille, ça ne sera pas des vacances de tout repos. Des cambrioleurs sévissent dans le quartier et sa maison et l’une des cibles. La mission du petit Kevin ? Protéger sa maison. Et il va réussir haut la main.

Originalité, et donc ingéniosité, pour trouver des pièges et rendre fous ces deux voleurs et voilà que le film lance une mode. Et un désir secret chez certains enfants de piéger aussi des cambrioleurs à coup de pétards, boules de Noël, fer à repasser et chalumeau.
On ne se lasse jamais en voyant ce film, les rires sont toujours là.

On fera bien sûr l’impasse sur la suite, Maman j’ai encore raté l’avion qui manque d’effet de surprise et d’esprit de Noël comme le premier.
Chris Columbus aura lancé une mode avec ce film, c’est ainsi qu’on verra plus tard d’autres films du même style mais cette fois plus explicites comme Maman, je m’occupe des méchants ou encore Maman, je suis seul contre tous, suites indirectes de Maman, j’ai raté l’avion (d’ailleurs le titre originale est Home Alone 3 et 4). Mais le succès ne sera pas, bien évidemment, au rendez-vous.

Au final, il y a et il n’y aura qu’un seul Maman, j’ai raté l’avion car il n’y a aussi qu’un seul Macaulay Culkin. On ne voit pas vraiment un autre acteur dans le rôle de Kevin, c’est lui qui fait aussi que le film est une réussite.

Ma note: 4/5

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.