[Critique] Marguerite

[Critique] Marguerite avec Catherine Frot (note: 1/5)Retour sur Marguerite qui a donné de la voix et fait du bruit dans le cinéma français, à juste titre ?

Réalisateur : Xavier Giannoli
Acteurs : Catherine Frot, André Marcon, Michel Fau, Denis Mpunga
Distribution : Memento Films Distribution
Durée : 2h09
Genre : Drame, Comédie
Date de sortie : 16 septembre 2015

Synopsis : Le Paris des années 20. Marguerite Dumont est une femme fortunée passionnée de musique et d’opéra. Depuis des années elle chante régulièrement devant son cercle d’habitués. Mais Marguerite chante tragiquement faux et personne ne le lui a jamais dit. Son mari et ses proches l’ont toujours entretenue dans ses illusions. Tout se complique le jour où elle se met en tête de se produire devant un vrai public à l’Opéra.

Mon avis

Lors de sa sortie, Marguerite a fait du bruit, s’imposant rapidement comme LE film français de cette fin d’année 2015 à ne pas louper.
Passé cet engouement, le film semble un peu surestimé et loin de ce qu’on pouvait imaginer vu l’enthousiasme.

L’idée de base est intéressante et drôle. Voir cette femme qui donne de la voix devant un public, à première vue conquis, alors qu’elle chante extrêmement faux dessine un sourire, voir un rire sur le visage du spectateur. On se régale de la situation, se demandant jusqu’où le mensonge tenu par le mari va aller mais surtout jusqu’où l’artiste sera prête à aller. La réponse ne tarde pas vraiment à arriver mais elle se fera désirée dans sa chute.

C’est le gros défaut du film, sa longueur, 2h09 que l’on sent très bien.
On attend que quelque chose d’intéressant arrive mais ça n’arrive pas, les situations sont parfois aussi ridicules que le mensonge de l’entourage. Du coup pendant ce long moment on cherche à s’attacher à quelque chose, à quelqu’un et c’est uniquement le personnage joué par Catherine Frot qui attire la sympathie. Elle est émouvante, cette femme persuadée de son immense talent alors que son mari lui ment, certes pour son bonheur à elle car la vérité serait trop dure à entendre.
On peut comprendre pourquoi l’actrice a été récompensée pour ce rôle aux César 2016.

Au final, de Marguerite le film on ne retiendra pas grand chose. Rien de bien marquant, c’est très long et le rythme et très lent, on se pose la question de l’utilité de certains personnages dans l’histoire.
Heureusement que Catherine Frot est là, drôle et touchante mais ça ne suffit pas à sauver le film de l’ennui.

Ma note : 1/5

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.