[Critique] Pride

Critique-PrideRetour sur Pride, feel-good movie !

Réalisateur : Matthew Warchus
Acteurs : Bill Nighy, Imelda Staunton, Dominic West
Distribution : Pathé Distribution
Durée : 1h57
Genre : Comédie
Date de sortie : 17 septembre 2014

Synopsis : Eté 1984 – Alors que Margaret Thatcher est au pouvoir, le Syndicat National des Mineurs vote la grève. Lors de la Gay Pride à Londres, un groupe d’activistes gay et lesbien décide de récolter de l’argent pour venir en aide aux familles des mineurs en grève. Mais l’Union Nationale des Mineurs semble embarrassée de recevoir leur aide. Le groupe d’activistes ne se décourage pas. Après avoir repéré un village minier au fin fond du pays de Galles, ils embarquent à bord d’un minibus pour aller remettre l’argent aux ouvriers en mains propres. Ainsi débute l’histoire extraordinaire de deux communautés que tout oppose qui s’unissent pour défendre la même cause.

Mon avis

Pride c’est sans aucun doute le feel-good movie de la rentrée (voir de l’année) qui redonne le sourire et espoir en sortant de la salle et qui reste dans la tête un bon moment.
Une comédie so British qui fonctionne à merveille comme toutes les autres du même et qu’on ne se lasse pas de regarder (Be Happy, Godd Morning England, …).

Pride apprend la tolérance et l’unité avec cette histoire d’un groupe de gays et lesbiennes qui vont se mobiliser pour les mineurs qui sont en pleine et tiennent tête au gouvernement de Margaret Thatcher.
Deux camps oppressés, qui connaissent des problèmes et qui s’entraident malgré les préjugés de certains. Car au final, il faudra faire tomber les barrières, et même les plus réticents finiront par se joindre à la cause.
Malgré les moqueries, mains dans la mains, chacun apprendra de l’autre, chacun pourra compter sur le soutien de l’autre et c’est au final ce qui compte. Savoir que d’autres sont là et qu’ils se fichent du qu’en dira t-on.

Une unité qui fait chaud au coeur, la phrase phare du film est d’ailleurs « All united » – Tous unis.

Si Pride fonctionne si bien c’est notamment parce qu’il s’agit d’une histoire vraie, d’un moment important dans l’Histoire de l’Angleterre, avec la grève des mineurs et la lutte pour les droits des homosexuels. Une histoire peu connue même de l’autre côté de la Manche mais qui aura fait avancer la bataille.
On le sait, quand il s’agit d’une histoire vraie, cela touche encore plus et dans le cas de Pride, l’histoire semble tellement surréaliste quand on voit ça aujourd’hui (tant de solidarité), que c’est ce qui rend le film encore plus beau.

Beau, le film l’est aussi avec toutes ces couleurs chaudes (rouge, jaune) du groupe qui débarque dans le paysage gris et froid du petit village du Pays de Galles.
La musique tient une place importante, comme bien souvent dans ce genre de film et c’est ce qui rend le tout si attrayant et entêtant.

Côté casting, il n’y a rien à redire. Chaque acteur est brillant et touchant dans son rôle.
Bill Nighy, Dominic West, Imelda Staunton et tous les autres participent à la réussite du film. Ils font rire, sourire, pleurer. Ils jouent avec justesse sans trop en faire.

Au final, Pride est donc le feel-good movie de la rentrée, bon de l’année même !
Un film réussi du début à la fin, un film sur la tolérance et la solidarité, qui redonne le sourire et espoir en l’humanité, avec une superbe bande originale et un casting vraiment au top.
Pride va rester un bon moment présent dans la tête et il ne laissera vraiment pas indifférent.

Ma note : 4/5

 

 

Pour ne rien louper de l’actualité cinéma, retrouvez PopMovies sur Facebook !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.