[Critique] Split

[Critique] Split (note: 4/5 - via popmovies.fr)Dans Split, James McAvoy a plusieurs personnalités. Convaincant ?

Réalisateur : M. Night Shyamalan
Acteurs : James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Betty Buckley
Distribution : Universal Pictures International France
Durée : 1h57
Genre : Thriller, Fantastique, Epouvante-horreur
Date de sortie : 22 février 2017

Synopsis : Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, la docteure Fletcher, mais l’une d’elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres.
Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kevin devient dans son âme et sa chair, le foyer d’une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu’alors dans son subconscient volent en éclats.

Mon avis

Il y a quelque chose qui se dégage dès les premières minutes de Split et fait que l’on s’accrochera à son fauteuil tout le long du film.
Quelque chose, ou plus précisément quelqu’un. Et ce quelqu’un, vous l’aurez deviné, c’est James McAvoy.

L’acteur séduisant s’efface pour laisser la place à un être terrifiant. Si le film fonctionne, c’est bien grâce à son excellente interprétation qui donne vraiment des frissons. Un bon acteur qui arrive en quelques secondes à changer d’attitude, d’identité, pour devenir quelqu’un d’autre en une seule inspiration. Voilà ce que fait McAvoy et il y a une scène où ce changement s’opère et où, j’ai été bluffée et vraiment terrifiée.

Parce qu’il y a plusieurs personnalités, il y a plusieurs dangers car on ne sait pas qui est qui, qui va apparaitre à quel moment. Un danger permanent, une angoisse à chaque bruit ou parole. Et face à toute cette folie, il y a Anya Taylor-Joy.
Révélée par The Witch (que je n’ai pas vu) et l’énorme flop Morgan, l’actrice campe très bien la fille anti-social, bizarre. Mais bon voilà, c’est un registre qu’elle maitrise, elle colle parfaitement au rôle et c’est peut-être le problème que j’ai eu avec elle. C’est un rôle fait pour Taylor-Joy, pas de doute mais étant nouvelle, cela fait 3 films en juste 2 ans où elle fait la même chose. (Bon je n’ai pas vu The Witch donc je ne peux pas vraiment savoir mais quelque chose me dis que ça n’est pas très différent.)
J’ai très envie de la voir dans un autre genre, une comédie, un drame.

L’histoire de Split est effrayante. Du début à la fin. Il n’y a pas de répit. Les frissons se font sentir à chaque apparition de McAvoy et une de ses personnalités. Est-elle dangereuse ? Certaines scènes, situations font rire mais c’est un rire angoissé, gêné car on ne sait pas de quoi est capable cette personnalité. Et puis surtout, on ne sait pas pourquoi les trois filles ont été enlevées. Ce qui fait monter la tension.

Au final, Split c’est de la tension, et beaucoup de frissons, du début à la fin qui réserve une belle surprise.
M. Night Shyamalan a réussi son coup et son film hante les pensées bien après. Dur de dormir tranquillement, le visage terrifiant de James McAvoy s’invite dans les rêves.

Ma note : 4/5

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.