[Critique] Spotlight

[Critique] Spotlight (note: 3/5 - via PopMovies)Que donne Spotlight, le film qui revient sur le scandale de pédophilie au sein de l’Eglise Catholique ?

Réalisateur : Tom McCarthy
Acteurs : Michael Keaton, Rachel McAdams, Mark Ruffalo, Liev Schreiber
Distribution : Warner Bros. France
Durée : 2h08
Genre : Drame, Thriller
Date de sortie : 27 janvier 2016

Synopsis : Adapté de faits réels, Spotlight retrace la fascinante enquête du Boston Globe – couronnée par le prix Pulitzer – qui a mis à jour un scandale sans précédent au sein de l’Eglise Catholique. Une équipe de journalistes d’investigation, baptisée Spotlight, a enquêté pendant 12 mois sur des suspicions d’abus sexuels au sein d’une des institutions les plus anciennes et les plus respectées au monde. L’enquête révèlera que L’Eglise Catholique a protégé pendant des décennies les personnalités religieuses, juridiques et politiques les plus en vue de Boston, et déclenchera par la suite une vague de révélations dans le monde entier.

Spotlight c’est avant tout une histoire vraiment intéressante et fascinante. Celle d’un scandale de pédophilie au sein de l’Église, un sujet qui est malheureusement toujours d’actualité et qui fait que le film est nécessaire à voir.
C’est au sein d’un journal que l’on suit l’enquête menée par une équipe spécialisée. On se prend dans la recherche de preuves, on essaye de comprendre, de dénicher le vrai du faux alors que tout cela semble trop gros pour être vrai. Et pourtant.

A aucun moment l’équipe de Spotlight ne déçoit. Le casting est plus qu’excellent, aucun acteur ne vole la vedette ou n’en fait trop, il n’y a pas de sur-jeu.
Mark Ruffalo est particulièrement touchant, tandis que Liev Schreiber remplit très bien son rôle de big boss.
On comprend ce qu’ils ressentent face à certaines situations ou leurs réactions face à cette histoire.
On n’oublie pas les seconds rôles qui jouent eux aussi avec beaucoup de justesse et apportent de l’émotion.

La musique du film est belle, bien que peu présente mais ainsi elle ne vient pas fausser ou exagérer l’histoire.

Malgré ces bons éléments, Spotlight manque d’intensité. D’un côté c’est un bon point car le réalisateur n’a pas cherché à en faire trop et à décupler les événements, ou à prendre position. Car comme cela revient souvent au début, si engagement il y avait eu, cela aurait été vu comme une attaque directe contre l’Église. Tom McCarthy joue la prudence. Mais en faisant ainsi il prend un risque : celui de lasser.

Le film ne possède pas de tension alors que certaines situations en auraient bien eues besoin pour qu’on comprenne les dilemmes personnels de l’équipe de journalistes.
L’enquête avance de façon très calme, sans moment où l’on ait besoin d’être sur ses gardes alors qu’il y avait de quoi. S’attaquer à l’Église n’est pas une chose facile et tranquille à faire.

C’est le gros défaut du film, son manque d’intensité qui fait que l’on décroche à certains moments car il n’y a pas d’éléments qui éveillent.

Au final, Spotlight possède une histoire fort intéressante, toujours malheureusement d’actualité qui amène à des questionnements à la suite de la projection. Les acteurs sont tous excellents et on se met facilement à leurs côtés dans l’enquête. Mais le film est trop long, sans rythme qui permet de rester captivé pendant les 2h08.

Ma note : 3/5

Partager cet articleShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest2Share on Google+0Email this to someone

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.