[Critique] The Revenant

[Critique] The Revenant (note: 3/5 - via PopMovies)2016 sera t-elle l’année de l’Oscar pour DiCaprio ? Que vaut The Revenant d’Alejandro Inarritu ? Réponse !

Réalisateur : Alejandro González Iñárritu
Acteurs : Leonardo DiCaprio, Tom Hardy, Domhnall Gleeson, Will Poulter
Distribution : Twentieth Century Fox France
Durée : 2h36
Genre : Western, Aventure
Date de sortie : 24 février 2016

Synopsis : Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un trappeur, est attaqué par un ours et grièvement blessé. Abandonné par ses équipiers, il est laissé pour mort. Mais Glass refuse de mourir. Seul, armé de sa volonté et porté par l’amour qu’il voue à sa femme et à leur fils, Glass entreprend un voyage de plus de 300 km dans un environnement hostile, sur la piste de l’homme qui l’a trahi. Sa soif de vengeance va se transformer en une lutte héroïque pour braver tous les obstacles, revenir chez lui et trouver la rédemption.

Mon avis

The Revenant peut être une des plus grosses attentes de l’année ou alors un de ces films dont on ne guette pas vraiment la sortie et qui surprendra. Ou pas.
Par chance, la nouvelle réalisation d’Alejandro Gonzalez Inarritu est une belle surpris qui impressionne, mais sans plus.

The Revenant c’est avant tout des plans magnifiques avec une superbe photographie et une lumière naturelle qui embellit des paysages qui sont à couper le souffle. C’est la force du film qui méritera des récompenses pour ce travail.
Après dans le film en lui même, il n’y a pas vraiment de contenu.
Inarritu enchaîne les plans impressionnants mais il n’y a pas grand chose en dehors de ça. Il y a très peu de dialogues et comme l’on connait, ou devine rapidement, la finalité, le film est du coup trop long et on est dans l’attente pendant une bonne partie.
La violence est une autre caractéristique du film, pour son acteur principal cela change beaucoup de le voir ainsi. Après, même si elle dérange, elle touchera plus ou moins en fonction de la sensibilité de chacun.

Du côté du casting tout va très bien.
Bien entendu c’est Leonardo DiCaprio qui accapare l’attention et c’est mérité. L’acteur sort enfin de sa zone de confort et de ses rôles dorés avec The Revenant. Il prend d’énormes coups, montre qu’il en bave et son interprétation, bien que peu bavarde, impressionne. Oui DiCaprio tient son Oscar, enfin (ou alors ça sera le plus gros scandale de ce début d’année et Redmayne risque de se faire détester, une fois de plus).
Le jeune Will Poulter est très touchant et il montre qu’il est capable de tout jouer (le gentil ici, l’idiot dans la comédie Les Miller ou le méchant dans Le Labyrinthe).
Domhnall Gleeson est aussi attachant et son interprétation pleine de justesse. L’acteur très courtisé par Hollywood offre une nouvelle facette de son talent après avoir bluffé en méchant dans Star Wars 7.

Au finale, The Revenant impressionne par ses plans et ses paysages, sa lumière naturelle et une belle musique.
Leonardo DiCaprio montre qu’il peut jouer dans un registre plus sombre et très violent, il offre l’une de ses meilleures prestations.
En revanche, à part son image très jolie et un très bon DiCpario, il n’y a pas grande chose à retenir du très long The Revenant d’Inarritu.

Ma note : 3/5

Partager cet articleShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest3Share on Google+2Email this to someone

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.