[Critique] Tunnel

[Critique] Tunnel (note: 4/5 - via PopMovies.fr)Retour sur ce Tunnel, une belle découverte assez angoissante lors du Festival du Film Coréen.

 

Titre original : Teo-neol
Réalisateur : Kim Seong-hun
Acteurs : Jung-Woo Ha, Doona Bae, Dal-Su Oh
Distribution : Version Originale / Condor
Durée : 2h06
Genre : Drame, Thriller
Date de sortie : 3 mai 2017

Synopsis : LEE Jung-soo est en route pour l’anniversaire de sa fille quand le tunnel qu’il traverse en voiture s’effondre. Le voilà coincé sous une montagne de béton et de terre, avec des secouristes peu préparés à une telle situation et un emballement médiatique prêt à dérailler. Avec peu de vivres à sa disposition, LEE Jung-soo va devoir lutter pour survivre.

Mon avis

Après avoir découvert le cinéma coréen avec Dernier Train pour Busan, dont je vous ai parlé, voici une autre découverte avec Tunnel, projeté lors de la 11ème édition du Festival du Film Coréen à Paris.

On peut le dire, le cinéma coréen a de beaux jours devant lui et mérite amplement toute l’attention. Heureusement qu’un festival comme le FFCP existe car sans ça, il serait dur de voir des films comme Tunnel qui n’a pour le moment aucune sortie et aucun distributeur en France. Espérons que cela change suite au festival et aux bons retours, et surtout parce que c’est un film de Kim Seong-hun, réalisateur de Hard Day sorti sur les écrans français en janvier 2015. Il y a donc un espoir que son nouveau film connaisse aussi une sortie sur grand écran chez nous. On croise les doigts.

Mais alors est-ce que ça vaut le coup ce Tunnel ? L’histoire de cet homme qui se retrouve coincé dans un tunnel, vous l’aurez compris, après que celui-ci se soit effondré.
Si vous êtes à la recherche d’un film qui va vous donner quelques sueurs froides et où vous vous agripperez à l’accoudoir du fauteuil, un film qui vous fera rire mais aussi versez quelques larmes, alors ne cherchez plus.

C’est rare de trouver ces éléments dans un seul film et surtout que le résultat soit aussi réussi. Ce qui se dégage c’est une grande humanité dans cette situation, on est très loin du côté américain spectaculaire ou too much. On se prend rapidement d’affection pour le personnage, on se met à sa place, on ressent son angoisse.
On rigole de l’absurdité de certaines réactions et répliques, les piques envers la politique qui ne débarque qu’aux moments importants le temps pour eux de faire une photo.
Et puis on a envie de pleurer et de serrer le seul qui n’abandonnera pas, à aucun moment le personnage joué par Jung-Woo Ha (Mademoiselle, The Murderer). En toute simplicité, avec ses maladresses, on s’attache aussi à Dal-su Oh (Old Boy, Thirst, The Host).
On n’oubliera la très touchante Doona Bae, découverte en 2012 dans Cloud Atlas de Lana et Lily Wachowski et qui a retrouvé les soeurs pour la série Sense8.

Au final, il y a tout dans Tunnel : de l’action et beaucoup, beaucoup de tension, mais aussi de l’humour et de l’émotion. Une grande touche d’humanité, une très belle musique.
Le seul petit bémol serait sa longueur qu’on sent quand même bien. A part ça, il ne faudra pas louper ce film s’il a la chance de sortir sur les écrans français. Attention cependant, si vous êtes claustrophobe, c’est dur.

Ma note : 4/5

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.