[Critique] X-Men Apocalypse

[Critique] X-Men Apocalypse (note: 3,5/5 - via PopMovies.fr)Une grande bataille s’annonce dans X-Men Apocalypse. Est-ce que le film est à la hauteur ?

Réalisateur : Bryan Singer
Acteurs : James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence, Oscar Isaac
Distribution : Twentieth Century Fox France
Durée : 2h24
Genre : Action , Science fiction, Fantastique
Date de sortie : 18 mai 2016

Synopsis : Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d’années et désillusionné par le monde qu’il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l’humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et sauver l’humanité d’une destruction totale.

Mon avis

Après une parenthèse dans le temps où l’on retrouvait des anciens X-Men, dont Wolverine qui avait un rôle important (et qui a de toute façon toujours répondu présent sur tous les films de la franchis des mutants), nous retrouvons l’équipe d’origine de First Class pour une bataille qui posera notamment des bases, et résonnera sur les premiers films sorties au début des années 2000 et réalisés par Bryan Singer.

X-Men Apocalypse commence dans la lignée de First Class, alors que l’on découvrez de nouveaux mutants, dont certains sont ou rejoindront la fameuse école du Professeur Xavier. Certains sont des personnages clés et c’est donc avec beaucoup de plaisir que l’on en apprend un peu plus sur la jeunesse de Tornade, Jean Grey mais aussi Diablo.
Le pouvoir de Jean Grey est révélé dans une des meilleures scènes du film. Sophie Turner arrive à recréer, sans trop en faire, la torture qui était celle de Famke Janssen dans les premiers X-Men.
Le début est intéressant et prometteur, l’introduction des nouveaux mutants mutants qui auront un rôle dans la bataille finale. Tout se met en place pendant que le méchant du film se réveille, annonçant le chaos.

Evan Peters, alias Quicksilver, a une fois de plus l’une des meilleures scènes du film, lui qui avait agréablement surpris dans Days of Future Past. C’est définitivement l’un des meilleures personnages, celui dont on souhaite en savoir un peu plus.

Ce méchant qu’est Apocalypse est bien anecdotique et peu convaincant, même s’il est joué par Oscar Isaac qui n’est pas du genre à décevoir. On ne peut pas réussir à tous les coups.
Le personnage est trop en retrait, il délègue à ses quatre cavaliers une partie de ses pouvoirs pour les rendre plus forts que les autres et on découvre comment Tornade est devenue ce qu’elle est et d’où lui vient notamment sa coiffure. Et celle de Xavier.
On ne rentre pas aussi bien dans la seconde partie du film, même si la bataille finale tient en haleine (et qu’il y a la grande scène de Jean Grey). Mais il manque clairement quelque chose.

Au final, il y a quelques défauts à ce X-Men Apocalypse, des longueurs, une 3D totalement inutile et un méchant qui n’est pas si inquiétant et menaçant qu’on espérait mais le film remplit sa mission de divertissement, une bonne dose d’action, des bons effets spéciaux, on passe un bon moment devant et il faudra le revoir avec les premiers films de la franchise. Et la musique est plus entêtante que celle de Days of Future Past.

Ma note : 3,5/5

Partager cet articleShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest2Share on Google+0Email this to someone

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.