Festival de Cannes 2018 : le palmarès

Festival de Cannes 2018Le Festival de Cannes 2018 a rendu son verdict et donné une nouvelle Palme d’Or.

Ce fut un samedi bien chargé en événement, entre l’Angleterre et la croisette mais ça y est. Le Festival 2018 présidé par Cate Blanchett a rendu hier son verdict et le palmarès de cette 71ème édition.
’actrice américaine Kristen Stewart, la réalisatrice américaine Ava DuVernay, le réalisateur canadien Denis Villeneuve, le réalisateur russe Andreï Zvyagintsev (Prix du Jury à Cannes 2017 avec Faute d’amour), l’actrice française Léa Seydoux, l’acteur taïwanais Chang Chen, le réalisateur français Robert Guédiguian et la chanteuse burundaise Khadja Nin ont formé le jury.

Cette édition aura été mise sous le signe de la femme avec cette montée des marches réunissant les femmes qui ont participé au Festival au cours des années et le moment où les actrices françaises noires de « Noir n’est pas mon métier » sont aussi montées.

Compétition officielle – présidée par Cate Blanchett

En guerre, Stéphane Brizé
Dogman, Matteo Garrone – Prix d’interprétation masculine pour Marcello Fonte
Everybody Knows, d’Asghar Farhadi
Le livre d’images, Jean-Luc Godard – Palme d’or spéciale
Ayka, de Sergey Dvortsevoy – Prix d’interprétation féminine pour Samal Yeslyamova
Un couteau dans le coeur, de Yann Gonzalez
Plaire, aimer et courir vite, de Christophe Honoré
Les filles du soleil, d’Eva Husson
Ahlat Agaci, de Nuri Bilge Ceylan
Netemo Sametemo (Asako I & II), de Ryusuke Hamaguchi
Une affaire de famille (Shoplifters), de Hirokazu Kore-Eda – Palme d’or
Capharnaüm, de Nadine Labaki – Prix du Jury
Burning, de Lee Chang Dong
BlacKkKlansman, de Spike Lee – Grand Prix
Under the Silver Lake, de David Robert Mitchell
Trois visages, de Jafar Panahi – Prix du scénario (ex-aequo)
Ash is purest white, de Jia Zhangke
Cold War, de Pawel Pawlikowski – Prix de la mise en scène
Heureux comme Lazzaro, d’Alice Rohrwacher – Prix du scénario (ex-aequo)
Yomeddine, A.B Shawky
L’été, de Kirill Serebrennikov

Un certain regard – présidé par Benicio Del Toro

Borders, d’Ali Abbasi – Prix Un Certain Regard
Sofia, de Meyem Benm’Barek – Prix du scénario
Donbass, de Sergey Loznitsa – Prix de la mise en scène
Les chatouilles, d’Andréa Bescond & Eric Métayer
Meurs, Monstre, Meurs, d’Alejandro Fadel
Les morts et les autres, de Joao Salaviza et Renée Nader Messora – Prix spécial du Jury
Manto, de Nandita Das
Long Day’s Journey Tonight, de Bi Gan
Girl, de Lukas Dhont – Caméra d’or et Prix d’interprétation pour Victor Polster
Gueule d’ange, de Vanessa Filho
El Angel, de Luis Ortega
A genoux les gars, d’Antoine Desrosières
Euphoria, de Valeria Golino
Mon tissu préféré, de Gaya Jiji
Les moissonneurs, d’Etienne Kallos
Rafiki, de Wanuri Kahiu

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.