Festival de Cannes 2019 : la sélection officielle

Affiche de Cannes 2019 avec Agnès Varda
Crédit : © La Pointe courte © 1994 Agnès Varda et ses enfants – Montage & maquette : Flore Maquin

Découvrez les films qui seront présentés au Festival de Cannes 2019 !

Après avoir annoncé Edouard Baer en maitre de cérémonie, à nouveau, et Alejandro Gonzalez Inarritu en Président du Jury, il était temps de dévoiler la sélection officielle du Festival de Cannes qui se tiendra du 14 au 25 mai.

Les festivités s’ouvriront avec The Dead Don’t Die de Jim Jarmusch, aussi en compétition.

Synopsis : Dans la sereine petite ville de Centerville, quelque chose cloche. La lune est omniprésente dans le ciel, la lumière du jour se manifeste à des horaires imprévisibles et les animaux commencent à avoir des comportements inhabituels. Personne ne sait vraiment pourquoi. Les nouvelles sont effrayantes et les scientifiques sont inquiets. Mais personne ne pouvait prévoir l’évènement le plus étrange et dangereux qui allait s’abattre sur Centerville : THE DEAD DON’T DIE – les morts sortent de leurs tombes et s’attaquent sauvagement aux vivants pour s’en nourrir. La bataille pour la survie commence pour les habitants de la ville.

Sélection officielle

  • Douleur et Gloire, de Pedro Almodovar (bande annonce)
  • Il traditore (Le Traître), de Marco Bellocchio
  • Nan Fang Che Zhan De Ju Hui, de Diao Yi’nan
  • Parasite, de Bong Joon-Ho (bande annonce)
  • Le jeune Ahmed, Les Frères Dardenne (bande annonce)
  • Roubaix, une lumière, Arnaud Desplechin
  • Atlantiques, Mati Diop
  • Matthias & Maxime, de Xavier Dolan
  • Little Joe, Jessica Hausner
  • Les Misérables, Ladj Ly
  • Sorry We Missed You, de Ken Loach
  • Bacurau, Kleber Mendonça Filho
  • A Hidden Life, de Terrence Malick
  • Gomera, Corneliu Porumboiu
  • Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma
  • It must be Heaven, Elia Suleiman
  • Sibyl, de Justine Triet (bande annonce)

Comme on le constate, il y a pas mal d’habitués (Almodovar, Dolan – qui a un abonnement, Malick ou encore Ken Loach) mais aussi et malheureusement encore très peu de réalisatrices.

Hors compétition

  • Les plus belles années d’une vie de Claud Lellouch
  • Rocketman de Dexter Fletcher (avec la présence de Sir Elton John)
  • La belle époque de Nicolas Bedos
  • Too Old To Die Young (la série), de Nicolas Winding Refn

Séances spéciales

  • Cher de Pippa Bianco
  • Pour Sama, de Wahad Kadab
  • Diego Maradona de Asif Kapadia
  • Que Sea Ley (La Loi) de Juan Solanas
  • The Gangster, the cop de Lee Won-Tae
  • La Cité de la peur (version restaurée)

Un Certain Regard

  • Invisible Life de Karim Aïnouz
  • Beanpole (Dylda) de Kantemir Balagov
  • Les hirondelles de Kaboul de Zabou Breitman et Eléa Gobbé Mévellec
  • La Femme de mon frère de Monia Chokri (premier film)
  • The Climb de Michael Covino (premier film)
  • Jeanne de Bruno Dumont
  • O que arde (Viendra le feu) d’Oliver Laxe
  • Chambre 212 de Christophe Honoré
  • Port authority de Danielle Lessovitz (premier film)
  • Papicha de Mounia Meddour
  • Adam de Maryam Touzani
  • Zhuo ren mi mi de Midi Z
  • Liberté d’Albert Serra
  • Bull d’Annie Silverstein (premier film)
  • Summer of Changsha (Liu yu tian) de Zu Feng (premier film)
  • Evge de Nariman Aliev (premier film)

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.