[Test DVD] Transformers – L’âge de l’extinction

test-dvd-transformers-l'age-de-l'extinctionRetour sur le DVD de Transformers – L’âge de l’extinction.

Titre original : Transformers: Age Of Extinction
Réalisateur : Michael Bay
Acteurs : Mark Wahlberg, Stanley Tucci, Kelsey Grammer, Nicola Peltz
Distribution : Paramount Home Entertainment France
Durée : 2h46
Genre : Action , Science fiction
Date de sortie DVD/BR : 26 novembre 2014

Synopsis : Quatre ans après les événements mouvementés de « Transformers : La Face cachée de la Lune », un groupe de puissants scientifiques cherche à repousser, via des Transformers, les limites de la technologie.
Au même moment, un père de famille texan, Cade Yeager, découvre un vieux camion qui n’est autre qu’Optimus Prime. Cette découverte va lui attirer les foudres d’un certain Savoy, dont le but est d’éliminer les Transformers. Pendant ce temps, le combat entre les Autobots et les Décepticons refait surface…

Support : DVD
1 disque : Transformers – L’âge de l’extinction – le film

Les Bonus :

On fera l’impasse sur le DVD qui ne contient aucun bonus (ni commentaire, ni petit making of). C’est assez décevant vu le film et son succès.
On aurait au moins aimé quelques commentaires, des interviews ou pourquoi pas des scènes coupées mais non il n’y a rien du tout.
Pour les bonus, si vous voulez en savoir plus sur la construction du film, il faudra se tourner vers le Blu-Ray, en espérant que les bonus soient à la hauteur du film.

 

Mon avis sur le film

Transformers – L’âge de l’extinction remplit parfaitement son rôle de divertissement avec une bonne première partie prenante et explosive comme on aime, malgré une histoire qui met du temps à se mettre en place.
Le nouveau casting est assez plaisant, Mark Wahlberg retrouve Michael Bay après l’énorme coup de poing No Pain No Gain (une excellente surprise !) et il joue ici le père d’une adolescente, la très charmante Nicola Petz, un père assez inquiet et désireux de protéger sa « petite » fille. Cela réserve parfois de bonnes scènes qui font sourire.
Stanley Tucci est une nouvelle fois bon dans son interprétation qui offre aussi de bons passages.

Le gros problème de Transformers – L’âge de l’extinction c’est sa durée. 2h46 c’est bien trop long et on perd rapidement le fil, le rythme baisse considérablement. L’histoire part alors un peu dans tous les sens et dur d’accrocher à nouveau.

Au final, Transformers – L’âge de l’extinction est plaisant dans sa première partie, avec un casting sympa et des passages qui font sourire mais le film finit par décevoir à cause de sa longueur qui étire trop le récit.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.