Annabelle est de retour pour une dernière fois ! (On espère…)

Jamais deux sans trois pour la terrifiante poupée Annabelle.
Après ses débuts remarqués dans le premier Conjuring, elle avait eu droit à un premier film (plus ou moins convaincant) sorti en 2014. Puis en 2017, on avait droit aux origines de la possession avec La création du mal (qui était lui plutôt bien réussi).

Aujourd’hui, voici donc venu Annabelle : la maison du mal.
Ce troisième volet a été réalisé par Gary Dauberman qui prend la relève de John R. Leonetti et David F. Sandberg.
Dauberman, qui signe là son premier long-métrage, était au scénario de la nouvelle version de Ça (ainsi que la suite qui sort le 18 septembre) et il devrait écrire le remake américain du Dernier Busan.

Les fans de Conjuring seront ravis de voir le retour de Vera Farmiga et Patrick Wilson dans ce dernier volet de la saga Annabelle.
Ils ne seront pas, apparemment, présents, tout le long mais cela fait plaisir de les apercevoir, l’action se déroulant dans leur maison où se trouvent tous les objets possédés.

Aussi au casting, Mckenna Grace qui ne cesse d’enchainer les films. On a pu voir la jeune actrice dans Mary (face à Chris Evans), dans Captain Marvel (elle joue la version jeune de Carole Danvers) et elle sera à l’affiche de Ghostbusters 3, réalisé par Jason Reitman et prévu pour l’été 2020.

Sortie de Annabelle 3 – la maison du mal le 10 juillet.

Synopsis : Résolus à empêcher Annabelle de causer davantage de dégâts, les démonologues Ed et Lorraine Warren rangent la poupée possédée dans la pièce verrouillée de leur maison réservée aux artefacts, la plaçant ainsi « en sécurité » derrière un verre sacré qui a reçu la sainte bénédiction d’un prêtre. Mais une nuit d’horreurs se profile alors qu’Annabelle réveille les esprits maléfiques de la salle, qui dirigent leur attention vers une nouvelle cible : la fille de 10 ans des Warrens, Judy et ses amis.

![Poster Annabelle - Comes Home](/content/images/2019/04/Poster-Annabelle-Comes-Home-696x1024.jpg)