[Critique] Captain America : Civil WarQue vaut ce Captain America : Civil War, sorte de film non officiel des Avengers ?

Réalisateur : Joe & Anthony Russo
Acteurs : Chris Evans, Sebastian Stan, Scarlett Johansson, Robert Downey Jr.
Distribution : The Walt Disney Company France
Durée : 2h16
Genre : Aventure, Action, Science-fiction
Date de sortie : 27 avril 2016

Synopsis : Synopsis : Steve Rogers est désormais à la tête des Avengers, dont la mission est de protéger l’humanité. A la suite d’une de leurs interventions qui a causé d’importants dégâts collatéraux, le gouvernement décide de mettre en place un organisme de commandement et de supervision. Cette nouvelle donne provoque une scission au sein de l’équipe : Steve Rogers reste attaché à sa liberté de s’engager sans ingérence gouvernementale, tandis que d’autres se rangent derrière Tony Stark, qui contre toute attente, décide de se soumettre au gouvernement…

Mon avis

Anthony et Joe Russo avaient agréablement étonné il y a deux ans avec Le Soldat de l’hiver, second volet de la franchise qui changeait déjà la donne dans l’univers des super-héros de Marvel.
Les deux frères remettent ça désormais avec ce Captain America : Civil War, et ils arrivent même à mettre la barre un peu plus haute.

Dès les premières minutes du film, on sent que la réalisation a changé, au point de se demander s’ils n’ont pas changé de réalisateur en cours de route. Eh bien non, ce sont bien les Russo qui sont aux commandes et offrent ainsi une nouvelle approche, encore.
La scène d’intro donne le ton avec beaucoup d’action et une caméra bien plus dynamique et rapide. On plonge directement en plein coeur de l’action avec ce premier combat où les coups sont impressionnants et les nouveaux gadgets de certains sont à la pointe de la technologie par rapport au dernier film (le Faucon est enfin équipé comme il se doit !).
L’histoire se déplace, c’est un peu un tour du monde que les réalisateurs ont choisi de faire faire aux héros alors qu’ils doivent lutter sur  fronts : celui de Tony Stark qui souhaite un réel encadrement des Avengers pour éviter trop de destruction et de pertes civiles, et un nouvel ennemi qui a décidé de venir trouver la bonne entente dans les rangs et l’opinion publique et qui dont les actions vont avoir des répercussions sur la confrontation entre Captain America et Iron Man

Ce méchant n’est finalement pas si terrifiant ni inquiétant que ça, et c’était déjà un peu le cas avec Le Soldat de l’hiver dont on reprochait le manque de développement. Mais dans le cas de Civil War, même si on pourrait trouver ça décevant que le méchant ne soit pas si méchant (et que l’on devine rapidement la raison de son action), le scénario est assez solide et intéressant pour qu’on passe ce détail.

Dans Captain America : Civil War, ce qui intéresse c’est bien sûr le combat au sein des Avengers. Le fait que Steve Rogers, leader naturel, et Tony Stark, leader imposé, ne soient pas en accord sur les actions à mener du groupe.
L’affrontement est à la hauteur et les actions de chacun sont justifiées, vouloir un cadre pour mieux protéger le monde et ne pas en vouloir pour ne pas être restreint dans les possibilités de missions. Mais aussi l’intrigue autour du Winter Soldier, dont on va en apprendre un peu plus sur le passé et qui va avoir un rôle des deux côtés.

Anthony et Joe Russo ne déçoivent pas avec Civil War, bien au contraire.
Du côté des acteurs, il n’y a rien à redire. Le casting est bien sûr excellent et on découvre avec beaucoup de plaisir Chadwick Boseman en Black Panther, dont le film solo arrive en 2018 et on est très curieux de connaitre son histoire. Et ne pas oublier le jeune Tom Holland dans le costume de Spider-Man qui fait des débuts très prometteurs (le meilleur Spider-Man de toute la franchise ?…), avec une Tante May très sexy pour une séquence très drôle.
Chris Evans renfile à merveille son costume et on sent très bien la difficulté que son personnage a dans cette « guerre ».

Au final, Captain America : Civil War se positionne comme le meilleur film de la franchise du Cap et le héros le mieux développé de l’univers Marvel.
Mature, sombre, réfléchit, sans oublier une bonne touche d’humour, les frères Russo savent très bien ce qu’ils font avec leur héros. Ils arrivent encore à surprendre et cela ne peut être qu’une excellente nouvelle pour les deux volets d’Avengers 3 qu’ils réaliseront.

Ma note : 4/5