[Critique] Conjuring 2 - le cas Enfield (note: 3,5/5 via PopMovies.fr)

Trois ans après le premier film, aue donne Conjuring 2 : le cas Enfield ?

Titre original : The Conjuring 2: The Enfield Poltergeist
Réalisateur : James Wan
Acteurs : Vera Farmiga, Patrick Wilson
Distribution : Warner Bros. France
Durée : 2h13
Genre : Epouvante-horreur
Date de sortie : 29 juin 2016

Synopsis : Interdit aux moins de 12 ans
Une nouvelle histoire vraie issue des dossiers d’Ed et Lorraine Warren : l’une de leurs enquêtes les plus traumatisantes.

Lorraine et Ed Warren se rendent dans le nord de Londres pour venir en aide à une mère qui élève seule ses quatre enfants dans une maison hantée par des esprits maléfiques. Il s’agira d’une de leurs enquêtes paranormales les plus terrifiantes…

Mon avis

Conjuring : Les dossiers Warren n’était qu’une mise en bouche.
Le premier volet de James Wan était déjà effrayant, à tel point que les frissons reviennent rien qu’en y pensant.

Conjuring 2 : le cas Enfield s’avère supérieur à son prédécesseur. Ce qui n’est pas une chose évidente mais James Wan arrive dès les premières minutes à nous faire frissonner un maximum. Et ce n’est que le début. S’appuyant sur une des affaires du couple les plus terrifiantes pour raconter sa nouvelle histoire.
L’histoire d’Amityville, déjà reprise par Hollywood, est la base du récit et honnêtement, on adorerait voir toute l’histoire à le couple formé par Vera Farmiga et Patrick Wilson.

Les deux acteurs reprennent avec brio leur rôle. Le charme fonctionne toujours, l’interprétation est toujours sans faute et on s’attache encore un peu plus à eux. On ne peut qu’être en admiration devant ces personnes qui ont choisi de venir en aide aux victimes de fantômes, maisons hantées et compagnie.

Conjuring 2 : le cas Enfield est efficace en terme de frissons. Le stress est nettement plus important que dans le premier film, cela vient surtout de la longueur du film. Certains moments sont calmes, pendant que d’autres font sursauter et crier, on garde l’oeil ouvert, prêt à être effrayé au moins bruit suspect.

Au final, Conjuring 2 : le cas Enfield est à la hauteur de l’attente, voir plus. Pour les âmes sensibles qui ont envie de se faire peur, la nuit sera difficile et loin d’être paisible. Mais c’est signe que le film de James Wan est réussi. Du coup, on attend de voir une nouvelle affaire du couple.

Ma note[Critique] Conjuring 2 - le cas Enfield (note: 3,5/5 via PopMovies.fr)Enfield-300x196.jpg)](/critique-conjuring-2-cas-enfield/critique-conjuring-2-le-cas-enfield/)

Trois ans après le premier film, aue donne Conjuring 2 : le cas Enfield ?

Titre original : The Conjuring 2: The Enfield Poltergeist
Réalisateur : James Wan
Acteurs : Vera Farmiga, Patrick Wilson
Distribution : Warner Bros. France
Durée : 2h13
Genre : Epouvante-horreur
Date de sortie : 29 juin 2016

Synopsis : Interdit aux moins de 12 ans
Une nouvelle histoire vraie issue des dossiers d’Ed et Lorraine Warren : l’une de leurs enquêtes les plus traumatisantes.

Lorraine et Ed Warren se rendent dans le nord de Londres pour venir en aide à une mère qui élève seule ses quatre enfants dans une maison hantée par des esprits maléfiques. Il s’agira d’une de leurs enquêtes paranormales les plus terrifiantes…

Mon avis

Conjuring : Les dossiers Warren n’était qu’une mise en bouche.
Le premier volet de James Wan était déjà effrayant, à tel point que les frissons reviennent rien qu’en y pensant.

Conjuring 2 : le cas Enfield s’avère supérieur à son prédécesseur. Ce qui n’est pas une chose évidente mais James Wan arrive dès les premières minutes à nous faire frissonner un maximum. Et ce n’est que le début. S’appuyant sur une des affaires du couple les plus terrifiantes pour raconter sa nouvelle histoire.
L’histoire d’Amityville, déjà reprise par Hollywood, est la base du récit et honnêtement, on adorerait voir toute l’histoire à le couple formé par Vera Farmiga et Patrick Wilson.

Les deux acteurs reprennent avec brio leur rôle. Le charme fonctionne toujours, l’interprétation est toujours sans faute et on s’attache encore un peu plus à eux. On ne peut qu’être en admiration devant ces personnes qui ont choisi de venir en aide aux victimes de fantômes, maisons hantées et compagnie.

Conjuring 2 : le cas Enfield est efficace en terme de frissons. Le stress est nettement plus important que dans le premier film, cela vient surtout de la longueur du film. Certains moments sont calmes, pendant que d’autres font sursauter et crier, on garde l’oeil ouvert, prêt à être effrayé au moins bruit suspect.

Au final, Conjuring 2 : le cas Enfield est à la hauteur de l’attente, voir plus. Pour les âmes sensibles qui ont envie de se faire peur, la nuit sera difficile et loin d’être paisible. Mais c’est signe que le film de James Wan est réussi. Du coup, on attend de voir une nouvelle affaire du couple.

Ma note : 3,5/5