De-l'autre-cote-du-periph-omar-syDécouvrez ma critique du film De l’autre côté du périph avec Omar Sy et Laurent Lafitte.

Film réalisé par David Charhon, avec au casting Omar Sy, Laurent Lafitte, Lionel Abelanski et Zabou Breitman.

Au cinéma depuis le 19 Décembre.

Synopsis : Un matin à l’aube dans une cité de Bobigny, près d’un vieux tripot clandestin, est retrouvé le corps sans vie de Eponine Chaligny, femme du très influent Jean-Éric Chaligny, premier patron de France, au centre d’un climat social extrême qui secoue la France depuis quelques semaines. Ce matin-là deux mondes radicalement opposés vont alors se croiser : Ousmane Diakité, policier de la section financière de Bobigny et François Monge, capitaine de la fameuse police criminelle de Paris. Leur enquête va les emmener d’un côté à Paris et son syndicat patronal, de l’autre en banlieue de Bobigny et ses affaires clandestines. Tour à tour, de l’autre côté du périph.

Mon avis

On termine l’année sur une bonne note avec la comédie de David Charhon. Son premier film Cyprien n’était pas vraiment une réussite mais là pour son nouveau il fait fort et séduit largement.

De l’autre côté du périph est une comédie un brin cliché sur la rencontre entre deux mondes, proches géographiquement mais culturellement éloignés. Un homme de la banlieue et un autre de Paris se rencontrent et doivent faire équipe. Cela nous promet de très bons moments et on est servis.

Si Omar Sy est, à première vue, la star du film et remplit bien son rôle, assez similaire à celui d’Intouchables. Aucun reproche à lui faire, il a cerné son personnage et nous fait rire comme d’habitude. Mais c’est Laurent Lafitte qui se révèle et attire l’attention et fait fonctionner le duo.

Il excelle dans son rôle de petit parisien coincé qui n’est jamais allé sur le terrain et donc ne connait pas la réalité du métier. Pour le plaisir du spectateur. Il est juste dans son jeu, ses mimiques et vole presque la vedette à Omar Sy.

On enchaîne les blagues et situations comiques. Certains aspects font penser à une comédie américaine et une des forces du film c’est sa bande originale, entrainante et qui colle bien à l’ambiance.

On notera la charmante et appréciable apparition du réalisateur David Charhon, qui comme il l’avait confié lors de l’avant-première à Créteil , il a soutenu ses acteurs. Une belle démarche.

De l’action, du rire, un peu d’émotion et encore du rire. De l’autre côté du périph est une bonne comédie à voir en famille ou entre amis, vous passerez un très bon moment.

Ma note : 3/5