Critique-Hunger-Games-La-Revolte-Partie-1Retour sur <span class="tt_r26 j_entities" data-entities="[{"isComingSoon":true,"entityId":200088,"label":"Hunger Games - La Révolte : Partie 1","fanCount":2330,"wantToSeeCount":9711,"entityType":"Movie"}]">Hunger Games – La Révolte : Partie 1 !

Titre original : The****Hunger Games – Mockingjay : Part 1
Réalisateur : Francis Lawrence
Acteurs : Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Elizabeth Banks, Liam Hemsworth
Distribution : Metropolitan FilmExport
Durée : 2h3
Genre : Action , Drame , Science fiction
Date de sortie : 19 novembre 2014

Synopsis : Katniss Everdeen s’est réfugiée dans le District 13 après avoir détruit à jamais l’arène et les Jeux. Sous le commandement de la Présidente Coin, chef du district, et suivant les conseils de ses amis en qui elle a toute confiance, Katniss déploie ses ailes pour devenir le symbole de la rébellion. Elle va se battre pour sauver Peeta et libérer le pays tout entier, à qui son courage a redonné espoir.

Mon avis

Les Hunger Games c’est désormais terminé (malgré le titre) et c’est là l’intérêt de la première partie de ce dernier volet, Hunger Games – La Révolte : Partie 1.

Dans le dernier film, L’embrasement, nous avions rapidement vu l’impact qu’avaient eu les premiers jeux sur Katniss.
Déjà bien marquée, traumatisée, le choc sera plus énorme dans partie 1 de La Révolte. Le film est plus sombre et plus accès sur la psychologie alors que Katniss et Finnick se remettent de l’Expiation qui a vu un tournant dans l’histoire des Jeux et de la relation entre le Capitole et les Districts.
Pour Katniss, le réveil est encore plus dur qu’elle est désormais le leader, le visage de la révolte et de la non-soumission au Capitole. Un choix qu’elle n’a pas fait et par conséquent Hunger Games – La Révolte : Partie 1 va voir la construction, la formation de ce jeune chef, qui n’a pas demandé d’endosser un tel rôle et dont le poids lui pèse parfois.

Les émotions sont poussées et plus présentes tandis que Katniss découvre les conséquences de son geste lors des derniers jeux. Malgré les attaques du Capitole, les gens ont besoin d’elle, elle représente l’espoir.
Le symbole du Geai moqueur (Mockingjay) est là mais ce n’est pas toujours évident. Katniss est prise entre ce qu’on attend d’elle et ce qu’elle veut.
Le poids est là; le conflit aussi mais si elle a parfois du mal avec son rôle, la lutte est encore plus dure pour Peeta. Moins présent à l’écran, ses quelques apparitions sont fortes et le personnage va jusqu’à offrir l’une des scènes les plus horribles du film.
Les Hunger Games ont marqué à jamais les vainqueurs qui se retrouvent emprisonnés.

En plus de poser les bases, ce Hunger Games – La Révolte : Partie 1 présente les nouveaux personnages de la franchise.
Tout un film pour se familiariser avec ces nouvelles têtes, avec celles et ceux qui ont tout quitté, parfois le confort, pour rejoindre la révolte.
Le casting des petits nouveaux est réussi et chaque acteur colle à son personnage, ils jouent tous avec justesse. En tête, Julianne Moore parfaite en Présidente Coin, Natalie Dormer (omniprésente sur les écrans) elle est aussi offre une interprétation très juste et convaincante.
Il n’y a vraiment aucune fausse note dans le casting, que ce soit les anciens acteurs et les nouveaux. C’est l’une des forces du film et on attend de les découvrir un peu plus.

Hunger Games – La Révolte : Partie 1 plait beaucoup en montrant une vie sans les fameux Hunger Games, l’impact terrible qu’ils ont eu, et ont toujours, sur les vainqueurs.
L’émotion est au maximum, que ce soit avec Katniss ou Peeta, sans oublier la délicieuse Effie, qui est toujours aux côtés de sa championne. Elle est un lien important pour Katniss et le spectateur (alors que dans les livres elle n’est apparemment plus là).
Malgré la noirceur, il y a par moment une touche d’humour qui vient alléger la situation et montre aussi le problème de Katniss à endosser comme il faut son rôle.

**Hunger Games – La Révolte : Partie 1 **se termine et forcément la frustration est là de devoir attendre encore un an avant le grand final. Mais on sera au rendez-vous !
Attention ! Il faut rester jusqu’à la fin du film pour une scène post-générique !

Ma note</spCritique-Hunger-Games-La-Revolte-Partie-1artie-1-300x168.jpg)](/content/images/2014/11/Critique-Hunger-Games-La-Revolte-Partie-1.jpg)Retour sur <span class="tt_r26 j_entities" data-entities="[{"isComingSoon":true,"entityId":200088,"label":"Hunger Games - La Révolte : Partie 1","fanCount":2330,"wantToSeeCount":9711,"entityType":"Movie"}]">Hunger Games – La Révolte : Partie 1 !

Titre original : The****Hunger Games – Mockingjay : Part 1
Réalisateur : Francis Lawrence
Acteurs : Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Elizabeth Banks, Liam Hemsworth
Distribution : Metropolitan FilmExport
Durée : 2h3
Genre : Action , Drame , Science fiction
Date de sortie : 19 novembre 2014

Synopsis : Katniss Everdeen s’est réfugiée dans le District 13 après avoir détruit à jamais l’arène et les Jeux. Sous le commandement de la Présidente Coin, chef du district, et suivant les conseils de ses amis en qui elle a toute confiance, Katniss déploie ses ailes pour devenir le symbole de la rébellion. Elle va se battre pour sauver Peeta et libérer le pays tout entier, à qui son courage a redonné espoir.

Mon avis

Les Hunger Games c’est désormais terminé (malgré le titre) et c’est là l’intérêt de la première partie de ce dernier volet, Hunger Games – La Révolte : Partie 1.

Dans le dernier film, L’embrasement, nous avions rapidement vu l’impact qu’avaient eu les premiers jeux sur Katniss.
Déjà bien marquée, traumatisée, le choc sera plus énorme dans partie 1 de La Révolte. Le film est plus sombre et plus accès sur la psychologie alors que Katniss et Finnick se remettent de l’Expiation qui a vu un tournant dans l’histoire des Jeux et de la relation entre le Capitole et les Districts.
Pour Katniss, le réveil est encore plus dur qu’elle est désormais le leader, le visage de la révolte et de la non-soumission au Capitole. Un choix qu’elle n’a pas fait et par conséquent Hunger Games – La Révolte : Partie 1 va voir la construction, la formation de ce jeune chef, qui n’a pas demandé d’endosser un tel rôle et dont le poids lui pèse parfois.

Les émotions sont poussées et plus présentes tandis que Katniss découvre les conséquences de son geste lors des derniers jeux. Malgré les attaques du Capitole, les gens ont besoin d’elle, elle représente l’espoir.
Le symbole du Geai moqueur (Mockingjay) est là mais ce n’est pas toujours évident. Katniss est prise entre ce qu’on attend d’elle et ce qu’elle veut.
Le poids est là; le conflit aussi mais si elle a parfois du mal avec son rôle, la lutte est encore plus dure pour Peeta. Moins présent à l’écran, ses quelques apparitions sont fortes et le personnage va jusqu’à offrir l’une des scènes les plus horribles du film.
Les Hunger Games ont marqué à jamais les vainqueurs qui se retrouvent emprisonnés.

En plus de poser les bases, ce Hunger Games – La Révolte : Partie 1 présente les nouveaux personnages de la franchise.
Tout un film pour se familiariser avec ces nouvelles têtes, avec celles et ceux qui ont tout quitté, parfois le confort, pour rejoindre la révolte.
Le casting des petits nouveaux est réussi et chaque acteur colle à son personnage, ils jouent tous avec justesse. En tête, Julianne Moore parfaite en Présidente Coin, Natalie Dormer (omniprésente sur les écrans) elle est aussi offre une interprétation très juste et convaincante.
Il n’y a vraiment aucune fausse note dans le casting, que ce soit les anciens acteurs et les nouveaux. C’est l’une des forces du film et on attend de les découvrir un peu plus.

Hunger Games – La Révolte : Partie 1 plait beaucoup en montrant une vie sans les fameux Hunger Games, l’impact terrible qu’ils ont eu, et ont toujours, sur les vainqueurs.
L’émotion est au maximum, que ce soit avec Katniss ou Peeta, sans oublier la délicieuse Effie, qui est toujours aux côtés de sa championne. Elle est un lien important pour Katniss et le spectateur (alors que dans les livres elle n’est apparemment plus là).
Malgré la noirceur, il y a par moment une touche d’humour qui vient alléger la situation et montre aussi le problème de Katniss à endosser comme il faut son rôle.

**Hunger Games – La Révolte : Partie 1 **se termine et forcément la frustration est là de devoir attendre encore un an avant le grand final. Mais on sera au rendez-vous !
Attention ! Il faut rester jusqu’à la fin du film pour une scène post-générique !

Ma note : 4/5