Critique-Ill-Manors-Ben-DrewUn film coup de poing !

Réalisateur : Ben Drew
Acteurs :  Riz Ahmed, Ed Skrein, Natalie Press
Distribution : DistriB Films
Durée : 2h
Genre :   Policier , Drame
Date de sortie : 3 Avril 2013

Synopsis : Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement

Kirby, ex dealer, vient de sortir de prison, Ed est une tête brûlée, Michelle, une prostituée sous surveillance et le jeune Jack, se trouve empêtré au sein d’un gang local. Chris est déterminé à se venger et Katya cherche désespérément à fuir ce trouble voisinage. Sans oublier Aaron, notre protagoniste, qui essaie juste d’être un type bien…

Mon avis

Rares sont les films qui laissent sans voix. C’est la sensation que j’ai ressenti à la fin de la projection de Ill Manors, une fois que le générique fait son apparition et que les lumières s’allument doucement.

Ben Drew, alias le chanteur de Plan B, nous montre une jeunesse brisée qui se retrouve prise dans un monde où règne la violence, la drogue et la prostitution. Le jeune réalisateur ne nous cache rien et offre un réalisme qui fait froid dans le dos mais nécessaire. On s’imprègne très vite de cette atmosphère grâce à une réalisation simple, sans artifice et avec quelques morceaux de rap composés et interprétés par Ben Drew lui-même. Il tient le rôle du narrateur et nous donne des indications sur le passé des différents personnages. Des textes efficaces et là aussi qui ne cherchent pas à trop en faire.

La musique est entrainante et respecte l’ambiance. L’occasion donc pour ceux qui ne connaissent pas Ben Drew le chanteur de découvrir ses talents musicaux.

Côté interprétation, les acteurs nous sont tous inconnus, ce qui permet du coup de rester dans ce côté réaliste. Ils ne surjouent pas, dégagent l’émotion propre à leur personnage. On se croit vraiment dans cette cité.

L’atmosphère est lourde et si les deux heures paraissent longues, elles sont indispensables pour ne pas bâcler le sujet et aller au bout des histoires de chaque protagoniste.

A aucun moment **Ill Manors **joue avec le pathos. C’est un film d’une dureté certaine mais qu’on apprécie pour cette franchise. Loin de rester dans le négatif, Ben Drew termine sur une touche d’espoir avec des personnages qui finissent pas avoir ce désir de s’en sortir, de changer de vie même si cela ne sera pas simple.

Au final, c’est un premier film très réussit. Une énorme claque comme on aime et qui promet un bel avenir en tant que réalisateur à Ben Drew.

Ma note : 4/5