[Critique] Instinct de survie (note :3/5 via PopMovies.fr)Blake Lively face aux requins, est-ce que Instinct de survie vaut le coup ?

Titre original : ** The Shallows**
Réalisateur : Jaume Collet-Serra
Acteurs : Blake Lively, Angelo Lozano Corzo, Jose Manuel Trujillo Salas
Distribution : Sony Pictures Releasing France
Durée : 1h27
Genre : Thriller, Epouvante-horreur
Date de sortie : 17 août 2016

Synopsis : Nancy surfe en solitaire sur une plage isolée lorsqu’elle est attaquée par un grand requin blanc. Elle se réfugie sur un rocher, hors de portée du squale. Elle a moins de 200 mètres à parcourir à la nage pour être sauvée, mais regagner la terre ferme sera le plus mortel des combats…

Mon avis

Instinct de survie donnera des frayeurs aux vacanciers qui feront trempette après avoir vu le film…
Comme l’avait fait Les Dents de la mer à son époque, ce nouveau film avec un requin marquera autant les esprits de celles et eux qui craignent de se retrouver face à face avec cet animal marin.

De fait, le film réalisé par l’espagnol Jaume Collet-Serra fonctionne en faisant monter la tension à plusieurs reprises. Même si le film ne dure pas très longtemps au final, on a l’impression que l’héroïne du film se retrouve coincée pendant des heures et des heures. On s’accroche à son fauteuil quand Blake Lively décidera de mettre un pied dans l’eau, alors que le requin guette sa proie. Autant dire qu’on soufflera bien une fois la fin du film.

L’actrice est seule à l’affiche de ce film d’été idéal et dès les premières minutes, on est sous le charme. La caméra aussi. Elle aime à se focaliser sur le corps « parfait » de Lively (dont c’était le premier tournage, 7 mois après avoir donné naissance à son premier enfant) dans des scènes qui sont un brin ridicules (tout comme l’amitié qu’elle va lier durant son survival sur un rocher) mais montrent pourquoi c’est elle qui a été choisie. On ne va pas trop se plaindre, on ne demande pas ici une prestation pouvant mener à un Oscar.

Le scénario ne vole pas haut mais a le mérite d’offrir un peu d’originalité avec ce huis clos en pleine mer avec un requin. La tension est au rendez-vous, des frissons et Blake Lively, toujours aussi souriante et charmante. On passe un bon moment devant Instinct de survie.

Ma note : 3/5