Critique-InterstellarVerdict du très attendu Interstellar…

Réalisateur : Christopher Nolan
Acteurs : Matthew McConaughey, Anne Hathaway, Jessica Chastain, Michael Caine
Distribution : Warner Bros. France
Durée : 2h49
Genre : Science-Fiction, Drame
Date de sortie : 5 novembre 2014

Synopsis : Le film raconte les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire.

Mon avis

Très attendu, le nouveau film de Christopher Nolan semble séduisant sur le papier mais une fois devant l’écran la magie ne prend pas vraiment.

Tout comme son Inception, Interstellar se révèle très compliquée et demandera plusieurs visionnages pour tout comprendre dans les détails.
Du coup c’est un problème pour l’appréciation du film qui comportent en plus des longueurs (il dure 2h49…) et il y a forcément des temps morts alors que l’on tente de comprendre. Et même si Jessica Chastain dira en interview, pour rassurer ,qu’elle même ne comprend pas tout et qu’il n’y a aucun problème à cela. Mais il y a tellement de technicité qu’on ne peut pas rester passif et faire comme si ça ne posait pas de problème. L’actrice le dira, toujours en interview, à moins d’être le conseiller scientifique du film, on ne comprendra certainement pas Interstellar. Mais elle conclura avec son sourire que ce n’est pas grave.
La complexité entraine aussi un manque d’émotion et ne touche pas vraiment. Forcément, une fois qu’on est bombardé par des mots qu’on ne comprend pas, on peut pas trop compatir pour la situation des personnages…

L’histoire d’Interstellar pose problème même si l’enjeu principal est compris et intéressant : trouver une nouvelle planète alors que la Terre devient hostile.
Un sujet plus ou moins d’actualité mais qui ne laisse pas indifférent.

En dehors de son histoire complexe, Interstellar c’est avant tout et surtout une incroyable expérience sensorielle avec une bande originale magnifique et puissante composée par Hans Zimmer.
La musique est tellement forte que c’est elle qui tient en éveil mais elle est entêtante et c’est un des points forts du film.
Un autre atout qui ressort tout de suite c’est la photographie et les couleurs, aussi sublimes.

On notera les petits clins d’oeil que Christopher Nolan fait à d’autres films dont un des siens.
On apprécie aussi le fait que le réalisateur se batte pour garder le plus possible de mystère autour de ses films. Pour le cas d’Interstellar, la surprise est forcément meilleure si on ne sait pas à quoi s’attendre.

Côté casting, Matthew McConaughey fait du Matthew McConaughey et ne dégage rien de spécial, tout comme Anne Hathaway qui est assez vide, avec un personnage sans réel intérêt. Elle semble trop distante.
Il n’y a que Jessica Chastain qui s’en sort et se démarque en jouant parfaitement et arrive à donner des petits frissons. Une nouvelle fois son interprétation est sans faute. Tout comme la jeune Mackenzie Foy.

Au final, il est assez dur de se faire un réel avis sur** Interstellar** après la première projection. Il en faudra au moins une autre pour dire si oui ou non on a aimé le film.
Certains aimeront du premier coup, d’autres non, l’avis ne sera pas unanime mais il faudra se faire soi-même son propre avis.

Ma noCritique-Interstellarstellar-300x138.jpg)](/content/images/2014/11/Critique-Interstellar.jpg)Verdict du très attendu Interstellar…

Réalisateur : Christopher Nolan
Acteurs : Matthew McConaughey, Anne Hathaway, Jessica Chastain, Michael Caine
Distribution : Warner Bros. France
Durée : 2h49
Genre : Science-Fiction, Drame
Date de sortie : 5 novembre 2014

Synopsis : Le film raconte les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire.

Mon avis

Très attendu, le nouveau film de Christopher Nolan semble séduisant sur le papier mais une fois devant l’écran la magie ne prend pas vraiment.

Tout comme son Inception, Interstellar se révèle très compliquée et demandera plusieurs visionnages pour tout comprendre dans les détails.
Du coup c’est un problème pour l’appréciation du film qui comportent en plus des longueurs (il dure 2h49…) et il y a forcément des temps morts alors que l’on tente de comprendre. Et même si Jessica Chastain dira en interview, pour rassurer ,qu’elle même ne comprend pas tout et qu’il n’y a aucun problème à cela. Mais il y a tellement de technicité qu’on ne peut pas rester passif et faire comme si ça ne posait pas de problème. L’actrice le dira, toujours en interview, à moins d’être le conseiller scientifique du film, on ne comprendra certainement pas Interstellar. Mais elle conclura avec son sourire que ce n’est pas grave.
La complexité entraine aussi un manque d’émotion et ne touche pas vraiment. Forcément, une fois qu’on est bombardé par des mots qu’on ne comprend pas, on peut pas trop compatir pour la situation des personnages…

L’histoire d’Interstellar pose problème même si l’enjeu principal est compris et intéressant : trouver une nouvelle planète alors que la Terre devient hostile.
Un sujet plus ou moins d’actualité mais qui ne laisse pas indifférent.

En dehors de son histoire complexe, Interstellar c’est avant tout et surtout une incroyable expérience sensorielle avec une bande originale magnifique et puissante composée par Hans Zimmer.
La musique est tellement forte que c’est elle qui tient en éveil mais elle est entêtante et c’est un des points forts du film.
Un autre atout qui ressort tout de suite c’est la photographie et les couleurs, aussi sublimes.

On notera les petits clins d’oeil que Christopher Nolan fait à d’autres films dont un des siens.
On apprécie aussi le fait que le réalisateur se batte pour garder le plus possible de mystère autour de ses films. Pour le cas d’Interstellar, la surprise est forcément meilleure si on ne sait pas à quoi s’attendre.

Côté casting, Matthew McConaughey fait du Matthew McConaughey et ne dégage rien de spécial, tout comme Anne Hathaway qui est assez vide, avec un personnage sans réel intérêt. Elle semble trop distante.
Il n’y a que Jessica Chastain qui s’en sort et se démarque en jouant parfaitement et arrive à donner des petits frissons. Une nouvelle fois son interprétation est sans faute. Tout comme la jeune Mackenzie Foy.

Au final, il est assez dur de se faire un réel avis sur** Interstellar** après la première projection. Il en faudra au moins une autre pour dire si oui ou non on a aimé le film.
Certains aimeront du premier coup, d’autres non, l’avis ne sera pas unanime mais il faudra se faire soi-même son propre avis.

Ma note : 1/5