[Critique] Jack et la mécanique du coeur

Critique-Jack-et-la-mecanique-du-coeurRetour sur Jack et la mécanique du coeur…


Réalisateur : Stéphane Berla, Mathias Malzieu
Acteurs : Mathias Malzieu, Olivia Ruiz, Grand Corps Malade
Distribution : EuropaCorp Distribution
Durée : 1h34
Genre : Aventure , Drame , Animation
Date de sortie : 5 février 2014

Synopsis : A partir de 6 ans

Édimbourg 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Le Docteur Madeleine le sauve en remplaçant son cœur défectueux par une horloge mécanique. Il survivra avec ce bricolage magique à condition de respecter 3 lois: premièrement ne pas toucher à ses aiguilles, deuxièmement maîtriser sa colère et surtout ne jamais Ô grand jamais, tomber amoureux. Sa rencontre avec Miss Acacia, une petite chanteuse de rue, va précipiter la cadence de ses aiguilles. Prêt à tout pour la retrouver, Jack se lance tel un Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais, à Paris jusqu’aux portes de l’Andalousie.

Mon avis

La bande annonce était plutôt tentante et la curiosité était attisée face à ce premier film réalisé par Mathias Malzieu, avec l’aide de Stéphane Berla, qui adapte simplement ici son roman, Jack et la mécanique du coeur.

Il y avait beaucoup d’attente sur ce projet très artistique, que ce soit avec les chansons ou avec le casting qui compte Olivia Ruiz, Grand Corps Malade ou encore Mathias Malzieu qui prêtent leur voix aux personnages.
Côté graphisme, cela paraissait aussi intéressant et sortait de l’ordinaire. Un dernier point sur lequel il n’y aura rien à redire.

Mais le résultat n’est pas à la hauteur et une question se pose à la fin de la projection : à qui le film s’adresse t-il ?
L’atmosphère est sombre, triste, le contenu du récit assez compliqué et il faut composer avec un aspect poétique, non déplaisant mais qui de ce fait ne peut pas vraiment convenir à des enfants et à un large public. Réflexion faite, le film semble plus s’adresser au cercle de Dionysos, le groupe de Mathias Malzieu.

Au final, Jack et la mécanique du coeur ressemble plus un clip musical qu’à un film. Et il s’oubliera très vite une fois que la fin arrive.
Un brin complexe, avec un graphisme qui finalement ne rend pas du tout, comme les voix des chanteurs qui ne se posent pas bien sur les personnages.

Ma note : 1/5

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.