[Critique] La Rage au ventre

Critique La Rage au ventre (note: 2/5 - via PopMovies)Alors est-ce que La Rage au ventre met K.O. ?

Titre original : Southpaw
Réalisateur : Antoine Fuqua
Acteurs : Jake Gyllenhaal, Forest Whitaker, Rachel McAdams
Distribution : SND
Durée : 2h04
Genre : Drame, Sport event
Date de sortie : 22 juillet 2015

Synopsis : Synopsis : Champion du monde de boxe, Billy Hope mène une existence fastueuse avec sa superbe femme et sa fille qu’il aime plus que tout. Lorsque sa femme est tuée, son monde s’écroule, jusqu’à perdre sa maison et sa fortune. Pire, la garde de sa fille lui est retirée, la justice estimant son comportement incompatible avec son rôle de père. Au plus bas, il trouve une aide précieuse en la personne de Tick Willis, un ancien boxeur avec lequel il reprend l’entrainement. Billy va devoir se battre pour trouver la voie de la rédemption et regagner ainsi la garde de sa fille.

Mon avis

Après son inquiétante et incroyable transformation pour Night Crawl où il avait perdu beaucoup de poids, Jake Gyllenhaal revient tout en muscle dans la nouvelle réalisation d’Antoine Fuqua.

2014-2015 est sans conteste l’année de l’acteur dont la carrière connait un second souffle et La Rage au ventre était une grosse attente.
La prestation de Gyllenhaal ne déçoit pas du tout, il est convaincant, puissant dans les coups qu’il met et reçoit et l’on ressent parfaitement sa détresse suite à la mort de sa femme, interprétée par la magnifique Rachel McAdams (et du coup trop peu présente pour le plaisir du spectateur).
Forest Whitaker s’en sort aussi très bien et apporte une grosse touche d’émotion.

Si du coup du casting c’est un sans faute, on ne peut pas en dire autant au niveau de l’histoire.
Le film est long, tout comme l’était Equalizer (dernière réalisation de Fuqua avec Denzel Washington) et qui pouvait en gêner certains. Cette fois sur La Rage au ventre la longueur se fait bien ressentir et il y a pas mal de moments mous. Le film n’est pas équilibré niveau rythme et un autre gros défaut de ce Southpaw c’est d’avoir une histoire extrêmement prévisible. C’est une histoire typiquement américaine, avec une réussite, puis une terrible chute, le héros qui doit y faire face et se relever pour retrouver le sommet.
Forcément avec ça plus la longueur du film, il est dur de vraiment apprécier le résultat, malgré de bons acteurs et une bande son très agréable.

Au final, La Rage au ventre possède un très joli casting avec des acteurs vraiment convaincants et touchants mais le film pêche par sa longueur et sa prévisibilité.

Ma note : 2/5

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.