La-Taupe-CritiqueUn casting 5 étoiles pour un film d’espionnage qui manque de tension. La Taupe déçoit…

Film réalisé par Tomas Alfredson avec Colin Firth, Gary Oldman, Tom Hardy, Toby Jones, John Hurt, Benedict Cumberbatch, Mark Strong et Ciaran Hinds.

Sortie le 8 Février 2012.

Synopsis : 1973. La guerre froide empoisonne toujours les relations internationales. Les services secrets britanniques sont, comme ceux des autres pays, en alerte maximum. Suite à une mission ratée en Hongrie, le patron du MI6 se retrouve sur la touche avec son fidèle lieutenant, George Smiley.
Pourtant, Smiley est bientôt secrètement réengagé sur l’injonction du gouvernement, qui craint que le service n’ait été infiltré par un agent double soviétique. Epaulé par le jeune agent Peter Guillam, Smiley tente de débusquer la taupe, mais il est bientôt rattrapé par ses anciens liens avec un redoutable espion russe, Karla. Alors que l’identité de la taupe reste une énigme, Ricki Tarr, un agent de terrain en mission d’infiltration en Turquie, tombe amoureux d’une femme mariée, Irina, qui prétend posséder des informations cruciales. Parallèlement, Smiley apprend que son ancien chef a réduit la liste des suspects à cinq noms : l’ambitieux Percy Alleline, Bill Haydon, le charmeur, Roy Bland, qui jusqu’ici, a toujours fait preuve de loyauté, le très zélé Toby Esterhase… et Smiley lui-même.
Dans un climat de suspicion, de manipulation et de chasse à l’homme, tous se retrouvent à jouer un jeu dangereux qui peut leur coûter la vie et précipiter le monde dans le chaos. Les réponses se cachent au-delà des limites de chacun…

Mon avis

Je l’attendais depuis des mois et enfin le voilà ! La Taupe !

Le casting est grandiose, l’histoire prenante et les bandes annonces laissaient présager d’une énorme tension.
Mais j’ai été un peu déçue car j’espérais quelque chose de plus fort.

Il n’y a rien à reprocher au casting et surtout pas à Gary Oldman qui est tout simplement brillant. J’approuve tout à fait sa nomination à l’Oscar du Meilleur acteur.
Pareil pour Benedict Cumberbatch que je ne connaissais pas vraiment et qui est une belle révélation en ce début d’année.

Un autre point positif pour les longueurs du film. C’est rarement apprécié mais selon moi elles sont utiles pour bien sentir et nous faire plonger dans cette atmosphère du quartier général des services secrets britanniques et la tension à cette époque de Guerre froide.

Ce qui ne va pas trop dans le film c’est l’histoire.
J’avais vu certaines critiques disant qu’il fallait s’accrocher pour bien suivre. Ce n’était donc pas un très bon signe et c’est vrai qu’il faut être concentré dès le début et prendre des notes mentalement.
L’histoire est compliquée notamment par ces nombreux personnages, nécessaires cependant pour l’intrigue de cette taupe infiltrée et semer le doute dans l’esprit du spectateur. Quoiqu’il est** relativement facile de découvrir la fameuse taupe**, le traitre… Ce qui est moins facile c’est de comprendre le pourquoi du comment. Et même avec du recul je n’arrive pas trop à éclaircir la raison.

Du faite que j’ai deviné avant qui était la taupe, je reproche un manque, par moments, de tension. Une petite musique ou bien un petit élément aurait été le bienvenu pour semer le doute et augmenter le stress.

Au final, La Taupe n’était pas THE grand film d’espionnage auquel je m’attendais mais la prestation des acteurs a été très convaincante.

Ma note : 3,5/5