[Critique] Les 7 Mercenaires (note: 4/5)Que vaut la version d’Antoine Fuqua des 7 Mercenaires, emmenés par Denzel Washington ?

Titre original :** The Magnificent Seven**
Réalisateur : Antoine Fuqua
Acteurs : Denzel Washington, Ethan Hawke, Chris Pratt, Haley Bennett
Distribution : Sony Pictures Releasing France
Durée : 2h13
Genre : Western, Action, Aventure
Date de sortie : 28 septembre 2016

Synopsis : L’industriel Bartholomew Bogue règne en maître sur la petite ville de Rose Creek. Pour mettre fin au despotisme de l’homme d’affaires, les habitants, désespérés, engagent sept hors-la-loi, chasseurs de primes, joueurs et tueurs à gages – Sam Chisolm, Josh Farraday, Goodnight Robicheaux, Jack Horne, Billy Rocks, Vasquez, et Red Harvest. Alors qu’ils se préparent pour ce qui s’annonce comme une confrontation sans pitié, ces sept mercenaires prennent conscience qu’ils se battent pour bien autre chose que l’argent…

Mon avis

Antoine Fuqua remet au goût du jour le western, qui se fait rare mais qui a aussi séduit Quentin Tarantino pour ces derniers films.
Les 7 Mercenaires est un remake du film de John Sturges de 1960 (lui-même un remake des 7 Samouraïs) et si les différences avec l’original sautent aux yeux, on ne peut qu’apprécier cette nouvelle version.

Dès les premières minutes du film, on remarque le style de réalisation de Fuqua. Une photographie propre et magnifique des paysages et des personnages, en attendant que l’action débute. Et il ne faut pas attendre très longtemps avant que celle-ci arrive. Ensuite, ça sera des scènes d’action plus que prenantes, avec des rebondissements et des bonnes répliques entre chaque personnage. On ne s’ennuie pas un instant et on s’attache à chaque héros du film.
Ça tire dans tous les sens, ça rivalise d’ingéniosité pour dégainer et surprendre son adversaire, ça explose, encore et encore.

Après l’action et une bataille finale grandiose, c’est le casting qui est plus que réussi.
Déjà avec Denzel Washington en meneur. L’acteur est parfait dans le rôle, il est calme et surtout d’un charisme incroyable. Quoi qu’il fasse, il a la classe le Denzel.
Chris Pratt est aussi un excellent choix. L’acteur qui décolle apporte cette dose de jeunesse, de fraîcheur et d’humour qu’on lui connait si bien.
Vincent D’Onofrio est touchant, on découvre Martin Sensmeier qui fascine, Lee Byung-hun est redoutable et avec Ethan Hawke ils forment un beau duo solide. Manuel Garcia-Rulfo fait bien rire alors qu’il passe pas mal de temps à envoyer des piques au personnage de Chris Pratt. Là aussi, ce petit duo fonctionne très bien.
Et on n’oubliera pas la belle Haley Bennett qui vient demander l’aide du personnage joué par Denzel Washington. Elle aura autant sa place au sein des 7 Mercenaires et elle saura faire ses preuves.
Peter Sarsgaard s’en sort aussi très bien, tout comme les acteurs qui formeront le village de Rose Creek.

Au final, Les 7 Mercenaires d’Antoine Fuqua est plus que convaincant, je dirais même jouissif. On se laisse entrainer, on se prend d’affection pour chacun, on rigole et on s’émeut. On ne voit pas les 2h et quand la fin arrive, on aimerait prolonger le moment, rester encire avec toute la compagnie et le petite village de Rose Creek.

Ma note: 4/5