Critique-Les-StagiairesComment s’en sortent ces stagiaires ?…

Titre original : The Internship
Réalisateur : Shawn Levy
Acteurs : Vince Vaughn, Owen Wilson, Rose Byrne
Distribution : Twentieth Century Fox France
Durée : 1h59
Genre : Comédie
Date de sortie : 26 Juin 2013

Synopsis : Billy et Nick, deux quarantenaires dont les carrières ont été pulvérisées par Internet, repartent à zéro en obtenant un stage chez Google, qui peut-être, débouchera sur un job. En compétition avec des petits génies de l’informatique tout droit sortis de l’école, ils vont devoir prouver qu’ils ne sont pas des dinosaures…

Mon avis

L’idée de base était intéressante et avait mérite de parler à tout le monde vu les derniers jours. Tout le monde sait qu’il pleut des stages, à tout va, dans la plupart des secteurs, et que « l’ancienne » génération doit se mettre à jour face à la jeune. Voilà donc la situation dans laquelle nous allions retrouver nos deux comparses.

Malheureusement le résultat ne prend et au final **Les Stagiaires **se trouve être plus une grosse publicité pour Google qu’autre chose. Autant le dire, on retiendra surtout l’atmosphère relax de travail, le terrain de volley ball, la nourriture à volonté et gratuite, l’avion toboggan et les nacelles pour faire une sieste.

Bon si on se penche sur le film, on assiste à un déballage de vannes habituelles et clichées, notamment sur les geeks : coincé, bizarre, accro à son portable. Déjà vu, ça ne fait plus rire, merci.
Comme nos deux « vieux » débarquent dans un univers totalement inconnu, sérieusement à 40 ans les mecs ne se sont jamais servis d’un ordinateur et d’une webcam ??, on a droit là aussi à des situations, soit disant comiques, tirées par les cheveux. On aurait pu les apprécier si elles n’avaient pas trainaient en longueur, c’est le gros défaut. Plus une blague s’éternise, moins elle est drôle. Ils jouent tellement sur fossé générationnel que ça en est lourd.

Bourré de clichés, on n’échappe pas à la belle morale made in USA qui veut qu’ensemble on peut y arriver, que si chacun apporte au groupe ses connaissances et forces alors tout est possible. C’est beau… mais ça ne prend pas.

Au final, l’humour est dépassé, trop de clichés, tout est centré sur Google et sa « Googlitude », le duo Owen Wilson et Vince Vaughn semblent totalement perdu.
**Les Stagiaires **est une comédie que l’on oubliera très vite.

Ma noCritique-Les-Stagiairesgiaires-229x300.jpg)](/content/images/2013/06/Critique-Les-Stagiaires.jpg)Comment s’en sortent ces stagiaires ?…

Titre original : The Internship
Réalisateur : Shawn Levy
Acteurs : Vince Vaughn, Owen Wilson, Rose Byrne
Distribution : Twentieth Century Fox France
Durée : 1h59
Genre : Comédie
Date de sortie : 26 Juin 2013

Synopsis : Billy et Nick, deux quarantenaires dont les carrières ont été pulvérisées par Internet, repartent à zéro en obtenant un stage chez Google, qui peut-être, débouchera sur un job. En compétition avec des petits génies de l’informatique tout droit sortis de l’école, ils vont devoir prouver qu’ils ne sont pas des dinosaures…

Mon avis

L’idée de base était intéressante et avait mérite de parler à tout le monde vu les derniers jours. Tout le monde sait qu’il pleut des stages, à tout va, dans la plupart des secteurs, et que « l’ancienne » génération doit se mettre à jour face à la jeune. Voilà donc la situation dans laquelle nous allions retrouver nos deux comparses.

Malheureusement le résultat ne prend et au final **Les Stagiaires **se trouve être plus une grosse publicité pour Google qu’autre chose. Autant le dire, on retiendra surtout l’atmosphère relax de travail, le terrain de volley ball, la nourriture à volonté et gratuite, l’avion toboggan et les nacelles pour faire une sieste.

Bon si on se penche sur le film, on assiste à un déballage de vannes habituelles et clichées, notamment sur les geeks : coincé, bizarre, accro à son portable. Déjà vu, ça ne fait plus rire, merci.
Comme nos deux « vieux » débarquent dans un univers totalement inconnu, sérieusement à 40 ans les mecs ne se sont jamais servis d’un ordinateur et d’une webcam ??, on a droit là aussi à des situations, soit disant comiques, tirées par les cheveux. On aurait pu les apprécier si elles n’avaient pas trainaient en longueur, c’est le gros défaut. Plus une blague s’éternise, moins elle est drôle. Ils jouent tellement sur fossé générationnel que ça en est lourd.

Bourré de clichés, on n’échappe pas à la belle morale made in USA qui veut qu’ensemble on peut y arriver, que si chacun apporte au groupe ses connaissances et forces alors tout est possible. C’est beau… mais ça ne prend pas.

Au final, l’humour est dépassé, trop de clichés, tout est centré sur Google et sa « Googlitude », le duo Owen Wilson et Vince Vaughn semblent totalement perdu.
**Les Stagiaires **est une comédie que l’on oubliera très vite.

Ma note : 1/5