[Critique] Money Monter (note: 4/5 - via PopMovies.fr)Retour sur le Money Monster de Jodie Foster. Captivant ou pas ce thriller présenté au Festival de Cannes ?

Réalisateur : Jodie Foster
Acteurs : George Clooney, Julia Roberts, Jack O’Connell, Caitriona Balfe
Distribution : Sony Pictures Releasing France
Durée : 1h39
Genre : Thriller
Date de sortie : 12 mai 2016

Synopsis : Lee Gates est une personnalité influente de la télévision et un gourou de la finance à Wall Street. Les choses se gâtent lorsque Kyle, un spectateur ayant perdu tout son argent en suivant les conseils de Gates, décide de le prendre en otage pendant son émission, devant des millions de téléspectateurs…

Mon avis

Jodie Foster est de retour à la réalisation et après le charmant et touchant Complexe du castorMel Gibson luttait contre la dépression, il est aujourd’hui question de finances dans ce Money Monster.

Un peu lent au démarrage, on se demande bien où veut en venir la réalisatrice avec ses personnages, surtout quand on a fait attention de ne pas regarder la bande annonce ou de lire le synopsis juste avant (une pratique agréable qui permet de garder un peu de mystère et d’être, parfois, surpris).
On s’ennuie un peu, George Clooney agace, il en fait des tonnes et même si c’est son personnage qui veut ça, on n’arrive pas à voir le présentateur Lee Gates. George Clooney fait du George Clooney.

Il faut du temps, beaucoup de temps, avant que l’attention soit enfin attirée et c’est grâce à un excellent Jack O’Connell que l’on arrive enfin à rentrer dans ce jeu de Money Monster.
L’acteur, révélé au public dans Invincible d’Angelina Jolie ou encore dans Les Poings contre les murs, surprend une nouvelle fois. Si on ne connaissait pas O’Connell avant, c’est désormais chose faite. Il fait un sans faute, ne sur-joue pas et est à l’aise avec ce personnage perdu qui est tout aussi effrayant que touchant.
L’acteur pourrait presque porter le film sur ses épaules quand Clooney est toujours à la traine. C’est d’ailleurs dommage que les affiches ne le mettent pas plus en avant.
Julia Roberts, bien que son personnage est plus en retrait, s’en sort très bien, elle est convaincante et juste alors qu’elle tente d’apaiser et d’aider le personnage de Clooney.

Quand on rentre enfin dans l’intrigue, on ne décroche plus. L’histoire est captivante, même si certains points peuvent être du déjà-vu, le huis clos tient sa promesse en terme de tension puis cela augmente lors d’une petite sortie dans les rues de New York. Le final est à la hauteur et on aurait même aimé que ça dure un peu plus longtemps.

Au final, Money Monster de Jodie Foster est une excellente surprise. Bien que lent au début, une fois que le film est lancé, on ne décroche plus et on ne veut pas que l’histoire s’arrête. Le film marque aussi par des répliques vraiment bien choisies, drôles pour certaines situations et percutantes.
Jack O’Connell est excellent, sa prestation marquera les esprits et c’est grâce à lui que l’on accroche autant.

Ma note : 4/5