[Critique] Seul contre tous (note: 3,5/5)Will Smith est Seul contre tous pour sensibiliser le monde du sport et de la santé. Va t-il y arriver ?

Titre original :** Concussion**
Réalisateur : Peter Landesman
Acteurs : Will Smith, Albert Brooks, Gugu Mbatha-Raw, Alec Baldwin
Distribution : Sony Pictures Releasing France
Durée : 2h03
Genre : Sport, Drame, Biopic
Date de sortie : 9 mars 2016

Synopsis : Le Dr Bennet Omalu, un neuropathologiste de médecine légale, a mené un combat digne de David contre Goliath : il fut le premier à découvrir l’encéphalopathie traumatique chronique, une affection cérébrale liée à la pratique du sport chez les joueurs professionnels, et s’est démené pour révéler son existence contre ceux que cela gênait. La croisade d’Omalu l’opposa dangereusement à l’une des institutions les plus puissantes du monde…

Mon avis

Cela faisait un moment que l’on avait pas vu Will Smith en pleine forme et convaincant, comme il l’était dans A la recherche du bonheur (sorti en 2006 et où il donnait la réplique à son fils Jaden).
Quel plaisir que de voir Seul contre tous avec l’acteur qui se glisse pleinement dans la peau de ce Bennet Omalu, neuropathologiste nigérian venu aux États-Unis et qui a un CV impressionnant. L’homme est intelligent, très intelligent, mais reste d’une humilité exemplaire.

Will Smith devient cet homme, il change son accent et a pris du poids. Si au début cela surprend et fait sourire, on l’oublie très rapidement pour ne voir en lui que le médecin. On s’attache à lui et on se passionne pour son travail.

Seul contre tous est intéressant par son histoire. Comment ne pas être curieux de découvrir l’histoire vraie de l’homme qui a découvert un lien entre les problèmes de santé des joueurs de football américain et les commotions cérébrales suite aux nombreux plaquages du sport.
S’attaquer à une institution telle que le football US (une version plus violente du rugby) c’est comme s’attaquer à l’Église avec les prêtres pédophiles. C’est Spotlight qui a touché ce problème cette année et si le propos du film était très intéressant, il manquait de tension. Mais ce n’est pas du tout le cas de Concussion.

Le film réalisé par Peter Landesman tient en haleine du début à la fin. Comment Bennet Omalu va t-il faire pour sensibiliser les dirigeants de la NFL ? Est-ce que sa découverte sera soutenue par le monde de la médecine et de la science ? Quel sort attend l’homme qui « déteste le football US » ?
On s’inquiète de son sort, lui qui ne cherche pas à détruire l’institution mais à les avertir du danger que ces hommes risquent en faisant ce sport pour le plaisir, l’amour du jeu.

A aucun moment on ne s’ennuie pendant ces deux heures de film. On aimerait en savoir plus sur la situation actuelle, notamment après la sortie du film. Si on a droit à quelques informations suite à la « reconnaissance » du problème de santé par la NFL, on aimerait en savoir plus. Mais Seul contre tous a lancé une bataille qui n’est pas prête de trouver une fin positive, le football US est trop ancré dans la culture américaine.

Ma note : 3,5/5