Critique-The-Bling-Ring

Bling, bling !

Réalisateur : Sofia Coppola
Acteurs : Katie Chang, Israel Broussard, Emma Watson, Taissa Farmiga, Claire Julien, Leslie Mann
Distribution : Pathé Distribution
Durée : 1h30
Genre : Drame
Date de sortie : 12 Juin 2013

Synopsis : À Los Angeles, un groupe d’adolescents fascinés par le people et l’univers des marques traque via Internet l’agenda des célébrités pour cambrioler leurs résidences. Ils subtiliseront pour plus de 3 millions de dollars d’objets de luxe : bijoux, vêtements, chaussures, etc. Parmi leurs victimes, on trouve Paris Hilton, Orlando Bloom et Rachel Bilson. Les médias ont surnommé ce gang, le « Bling Ring ».

Mon avis

Tirée de faits réels, **The Bling Ring **est un peu dans la lignée de Spring Breakers avec une jeunesse qui se cherche mais à la différence, le film de Sofia Coppola reste assez superficiel, à l’image d’Hollywood.

Répétitif, on assiste pendant tout le film aux cambriolages et squattages de ce gang qui porte des Louboutins. Du coup on voit beaucoup de bling bling, des gardes robes dont toutes les filles rêvent avec des chaussures, encore des chaussures, des robes, des sacs à mains, des bijoThe-Bling-Ring-Emma-Watson-Watson-300x159.jpg)](/content/images/2013/05/The-Bling-Ring-Emma-Watson.jpg)ing-Emma-Watson.jpg)

On tourne assez en rond sans explorer la personnalité de ces jeunes voleurs, pourquoi se sont-ils vraiment lancés là dedans ? Quelle est leur histoire ? Leur passé ? Rien de cela n’est abordé, on passe très rapidement sur quelques faits mais ce n’est pas suffisant.
Quand vient le moment inévitable de l’arrestation, toujours aucune clé mais lorsque l’on écoute le discours de certains, et surtout de Nikki, on comprend qu’il n’y a rien de sérieux et de profond à tirer d’eux. Une superficialité qui fait assez peur, ils n’ont pas l’air de comprendre la gravité de leurs actes.

Côté casting, on découvre des talents qu’il faudra suivre avec Katie Chang et** Israel Broussard**. Et on oublie pas Taissa Farmiga qui n’est autre que la petite soeur de Vera Farmiga et qui dégage un potentiel à exploiter un peu plus à l’avenir.
Emma Watson réussi enfin la cassure avec son personnage d’Hermione. Elle est vraiment cette Nikki, superficielle, pouffiasse, agaçante et pour avoir vu la télé-réalité que la vraie Nikki a eu avec sa famille (sur la chaîne E!), on a l’impression de voir la vraie personne à l’écran.

Le film nous réserve une petite surprise sur les personnages, un côté mensonge dans les images diffusées mais une surprise au final très agréable.

**The Bling Ring **c’est une réflexion sur une jeunesse qui rêve de strass et paillettes, de flashs qui crépitent, avant de se brûler les doigts avec un feu qui sera atténué par le désir de célébrité.
Le film est sympathique, a une bonne bande originale et un très bon casting mais reste superficiel et répétitif.

Ma no![Critique-The-Bling-Ring](/content/im