Critique-Une-nouvelle-amieRetour sur Une nouvelle amie de François Ozon.

Réalisateur : François Ozon
Acteurs : Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz, Isild Le Besco
Distribution : Mars Distribution
Durée : 1h47
Genre : Drame
Date de sortie : 5 novembre 2014

Synopsis : Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

À la suite du décès de sa meilleure amie, Claire fait une profonde dépression, mais une découverte surprenante au sujet du mari de son amie va lui redonner goût à la vie.

Mon avis

Dans l’idéal, il faut voir Une nouvelle amie, le nouveau film de François Ozon, sans avoir vu la moindre image, bande annonce, sans avoir lu le synopsis, bref sans savoir à quoi s’attendre.
Plus facile à dire ayant vu le film il y a un mois.

Il est dur de trouver les bons mots pour parler d’Une nouvelle amie, parce qu’il fascine et dérange un peu, il touche énormément et frôle la perfection.
Le nouveau François Ozon fait comme bien souvent son effet et c’est une grosse gifle que l’on reçoit aujourd’hui.

L’histoire c’est d’abord celle entre deux femmes, inséparables depuis l’enfance. Malheureusement l’une décède et celle qui était comme sa soeur jumelle se retrouve seule, perdue, elle doit gérer son chagrin et celui du mari de son amie. De cette perte, cette tristesse va naitre une amitié incroyable entre les deux.

Son sujet, François Ozon le traite en profondeur là où certains seraient restés en surface, et sans juger à un seul moment ses personnages. Avec une touche d’humour bien posée, on peut parfaitement s’imaginer dans la situation (toujours sans jugement), avec une grosse touche d’émotion alors que l’on assiste à la transformation, la révélation.
Une nouvelle amie c’est avant tout un magnifique film sur la liberté, la différence et la tolérance. La liberté de faire ce que l’on veut, d’être qui on veut et bien entendu si ces choix dérangent, les autres n’ont pas à juger. Le film ne le fait à aucun moment.

La force du film repose, en plus de son histoire, sur l’incroyable interprétation des acteurs qui ne font pas une faute et rentrent parfaitement dans leur rôle.
Romain Duris explose complètement dans le rôle, il est magnifique, drôle, touchant, hypnotisant, sensuel, gracieux. Son jeu est tout en justesse, il est devenu son personnage et bouleverse.
Anaïs Demoustier joue le rôle du spectateur, c’est à travers elle qu’on assiste et qu’on ressent cette transformation. Elle est aussi séduite, amusée et fascinée par ce personnage.
En revanche, Raphaël Personnaz, même si son interprétation est bonne, il reste assez en retrait de ses partenaires avec un rôle auquel on peut s’identifier.

Au final,** Une nouvelle amie** prend à la gorge, une incroyable et puissante surprise à laquelle on ne s’attendait pas.
Une histoire forte qui résonne encore dans la tête avec un casting parfait.

Ma note : 4/5

Pour ne rien louper de l’actualité cinéma, retrouvez PopMovies sur Facebook !