deadpool-Ryan-reynolds

Un des scénaristes s’explique sur le sort du film.

Depuis l’apparition du personnage de Wade Wilson dans X-Men Origins: Wolverine, le film spin-off de Deadpool, l’alter ego masqué du personnage interprété par Ryan Reynolds, avait été annoncé. Pourtant nous voilà 4 ans plus tard, et si une « suite » aux aventures de Wolverine est déjà prévue pour cet été, toujours rien concernant le le film sur l’un des anti-héros les plus populaire de l’écurie Marvel.

**Rhett Reese qui a pondu le scénario du film avec Paul Wernick, **son partenaire d’écriture de longue date (Zombieland), nous explique le pourquoi du comment durant une interview accordée à Collider lors de la promotion de *G.I. Joe – Conspiration ici« Nous avons un réalisateur phénoménal en la personne de Tim Miller, qui a d’ores et déjà fourni à la Fox une vidéo test de 3 minutes, où Ryan [Reynolds] s’est prêté à la motion capture ainsi qu’au doublage. C’était les meilleurs 3 minutes de tout les temps ! Quand je regarde cette vidéo test, je me dis : « Voilà il est là le film, et il faut absolument qu’il se fasse ». Je crois que la tâche la plus dure reste encore de convaincre le studio qu’avoir un film classé R [Interdit aux -17 ans non accompagnés aux USA] dans l’univers Marvel n’est pas un problème. »

Cela rejoint aussi une récente déclaration de Ryan Reynolds, le principal concerné qui avait lui aussi commenté les réticences du studio vis-à-vis du projet Deadpool. Ce n’est d’ailleurs vraiment pas très surprenant lorsque l’on sait que les derniers films « super-héroïques » classés R (Watchmen,** Punisher – War Zone**, ou encore Dredd) n’ont pas brillé par leur performance au box-office, rendant ainsi les studios assez frileux à ce sujet. De plus,  l’échec relatif de** Green Lantern** fait que la valeur de Ryan Reynolds en tant qu’acteur principal pour porter un film a énormément baissé.

Pour ceux qui ne seraient pas familier avec le personnage sachez que Wade Wilson est un mercenaire canadien qui a servi de cobaye dans Arme X, le même programme gouvernemental à qui Wolverine doit ses griffes en adamantium. Atteint d’un cancer incurable, il se porte volontaire pour subir une opération où on lui greffe le facteur auto-guérisseur de Wolverine. Mais malheureusement l’opération est un désastre et Wade Wilson en garde des séquelles immuables. Défiguré et couvert de cicatrices, son état mental s’en retrouve lui aussi touché et il deviendra Deadpool.

Il est néanmoins clair que pour rendre justice au Deadpool adulé des fans, et se racheter de son interprétation ratée dans Wolverine: Origins, le film du mercenaire doux-dingue à tendance psychopathe ce doit d’être classé R. Mais il semblerait que ça ne soit pas de sitôt que le feu vert risque d’être accordé à ce spin-of![deadpool-Ryan-reynolds](/content/ima