Die-Hard-5-belle-journée-pour-mourir-conférence-de-presse-Bruce-WillisRetour sur la conférence de presse de Die Hard 5 à Paris.

Lundi dernier se tenait au Royal Monceau la conférence de presse de Die Hard : belle journée pour mourir, 5ème volet de la célèbre franchise.

Bruce Willis a fait le déplacement dans la capitale accompagné de Jai Courtney qui joue son fils dans ce nouveau Die Hard.

Arrivés avec quelques minutes de retard, les deux acteurs ont répondu aux questions des journalistes sur la genèse du film, le désir d’introduire le fils McClane ou encore la collaboration entre les deux hommes.

La première question qui est posée concerne la rumeur d’un Die Hard 6 alors que le 5ème film n’est pas encore dans les salles US. Réponse : même si cela est d’abord pour satisfaire la Fox, il n’est  pas à exclure un nouveau volet pour 2015. Le temps nous en dira un peu plus sur le futur de la franchise…

Bruce Willis nous apprend ensuite que le tournage de ce Die Hard ressemblait beaucoup à des vacances, qu’il s’est beaucoup amusé malgré un petit bobo au doigt. Pareil pour son partenaire qui adoré se retrouver aux côtés de l’acteur.

Bruce-Willis-Die-Hard-5-Jai-Courtney-conference-de-presse-paris

A la question de savoir pourquoi Bruce Willis continue la franchise, l’acteur répond qu**‘il est en compétition avec lui-même à chaque film et ce depuis le 1er ** où il n’avait alors que 33ans (il en a aujourd’hui 58). En plus du côté compétiteur, Willis aime dans son personnage son côté sûr de lui, qui sait tout, ou du moins croit tout savoir, et qui fait toujours les choses d’une façon, la sienne.

Pour Jai Courtney, cela n’a pas été très dur d’être un McCalne, il était cependant un peu anxieux et notamment face à l’héritage que représente la franchise Die Hard avec laquelle il a aussi grandi (il est né en 1986). Tout comme son papa à l’écran, Jack McClane pense qu’il peut tout résoudre mais lui va dans un autre sens, et quand on voit le film on se rend compte que papa a très souvent raison.

Bruce Willis se voit ensuite demander pourquoi il ne suit pas nombreux de ses collègues qui sont désormais passés derrière la caméra. En toute franchise il répond qu’être réalisateur est la chose la plus dure (premier debout, dernier couché, très sollicité par toutes les questions…). Bref, ne vous attendez pas à voir un jour un film réalisé par Bruce Willis.

Pour finir la rencontre, on demande aux deux acteurs s’ils ne seraient pas tentés par des films plus psychologiques.

Jai Courtney débutant tout juste sa carrière au cinéma (il a joué dans Jack Reacher le rôle de Charlie), il fait avec ce qu’il reçoit et ce sont pour le moment que des scénarios pour des films d’action. Mais il n’est pas opposé à un rôle plus mature.

Bruce Willis a lui l’embarras du choix, même s’il a plus ou moins des obligations à tenir et qu’il aimerait parfois éviter. Il peut choisir les films qu’il veut mais pour lui les films d’action font plus de bruit, et donc plus d’argent, et son nom est plus souvent associé à ce genre qu’il apprécie. Il ne dit cependant pas non à un genre plus sérieux.

Fin de la conférence de presse (la vidéo sera bientôt en ligne). La promotion continue pour les deux hommes qui ont pris du retard. A 17h30, Bruce Willis sera fait commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Die Hard : belle journée pour mourir sort le 20 Février, retrouvez ma critique du film ICI.

[Die Hard : belle journée pour mourir…](https://www.dailymotion.com/video/xxl5ri_die-hard-belle-journee-pour-mourir-conference-de-presse_shortfilms)*par [PopMovies](https://www.dailymotion.com/PopMovies)*