Festival de Cannes 2018Voici les films qui passeront pendant le Festival de Cannes 2018 !

Thierry Frémaux vient tout juste d’annoncer la sélection officielle pour le 71ème Festival de Cannes qui proposera de nouveaux visages.
Des premiers films, en compétition officielle ou bien dans les autres catégories, des réalisateurs connus et confirmés. Cette sélection est belle et riche.

On savait déjà que** Everybody Knows** d’Asghar Farhadi ferait l’ouverture du Festival, en plus d’être en compétition officielle.

Edouard Baer sera à nouveau maitre de cérémonie, après avoir occupé le poste en 2008 et 2009.
La réalisatrice suisse Ursula Meier présidera le jury de la Caméra d’or.

La sélection n’est pas encore complète et des films seront rajoutés dans les semaines à venir.

Rendez-vous du 8 au 19 mai pour suivre le Festival de Cannes 2018.

Compétition officielle – présidée par Cate Blanchett

En guerbande annoncee-la-bande-annonce/))
Dogmbande annoncen-la-bande-annonce/))
Everybody Knows, d’Asghar Farhadi (**fbande annonceknows-en-ouverture/))
Le livre d’images, Jean-Luc Godard
Ayka, de Sergey Dvortsevoy
Un couteau dans le coeur, de Yann Gonzalez
Plaire, aimer et courir vite, debande annoncee-la-bande-annonce/))
Les filles du soleil, d’Eva Husson
Ahlat Agaci, de Nuri Bilge Ceylan
Netemo Sametemo (Asako I & II), de Ryusuke Hamaguchi
Shoplifters, debande annonces-la-bande-annonce/))
Capharnaüm, de Nadine Labaki
Burning,bande annonceg-la-bande-annonce/))
BlacKkKlanbande annoncen-la-bande-annonce/))
Under the Silver Lake, de Davbande annoncee-la-bande-annonce/))
Trois visages, de Jafar Panahi
Ash is purest white, de Jia Zhangke
Cold War, de Pawel Pawlikowski
Lazzaro Felice, d’Alice Rohrwacher
Yomeddine, A.B Shawky
L’été, de Kirill Serebrennikov

Hors compétition

Solo – A Star Wars Story, de Ron Howard
Le grand bain, de Gilles Lellouche
The House That Jack Built, de Lars von Trier
L’Homme qui tua Don Quichotte, de Terry Gilliam (bande annoncee-la-bande-annonce/)**)

Séances spéciales

Les Âmes mortes, de Bing Wang (documentaire de 8h15)
Le grand cirque mystique, de Carlo Diegues
Le pape François – Un homme de parole, de Wim Wendbande annoncerole-bande-annonce/))
10 ans en Thaïlande, de Aditya Assarat
L’État contre Mandela et les autres, de Nicolas Champeaux et Gilles Porte (documentaire)
A tous vents, de Michel Toesca
La Traversée, de Romain Goupil

Un certain regard – présidé par Benicio Del Toro

Grans, d’Ali Abbasi
Sofia, de Meyem Benm’Barek
Donbass, de Sergey Loznitsa (ouverture Un Certain Regard)
Les chatouilles, d’Andréa Bescbande annonces-la-bande-annonce/))
Meurs, Monstre, Meurs, d’Alejandro Fadel
Les morts et les autres, de Joao Salaviza et Renée Nader Messora
Manto, de Nandita Das
Long Day’s Journey Tonight, de Bi Gan
Girl, de Lukas Dhont
Gueule d’ange, de Vanessa Filho
El Angel, de Luis Ortega
A genoux les gars, d’Antoine Desrosières
Euphoria, de Valeria Golino
Mon tissu préféré, de Gaya Jiji
Les moissonneurs, d’Etienne Kallos
Rafiki, de Wanuri Kahiu

Séances de minuit

Arctic, de Joe Penna
Whitney, de Kevin Macdonald
The Spy Gone North (Gongjak)bande annonceh-la-bande-annonce/))
Fahrenheit 451, de Ramin Bahrani

Semaine de la critique

Chris the Swiss, d’Anja Kofnel
Diamantino, de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt
Un jour, de Zsofia Szilagyi
Fugue, d’Agnieska Smoczynska
Woman at War, de Benedict Erlingsson
Sauvage, de Camille Vidal-Naquet
Sir, de Rohena Gera

Wildlife, de Paul Dano (film d’ouverture)
Guy, d’Alex Lutz (**bande annoncey-la-bande-annonce/))

Nos batailles, de Guillaume Senez (séance spéciale)
Shéhérazade, de Jean-Bernard Marlin (séance spéciale)

Quinzaine des réalisateurs

Amin, de Philippe Faucon
Carmen y Lola, d’Arantxa Echevrria
Climax, de Gaspar Noé
Achète-moi une arme, de Julio Hernandez Cordon
Les confins du monde, de Guillaume Nicloux
El Motoarrebatador, d’Agustin Toscano
En liberté, de Pierre Salvadori
Les oiseaux de passage, de Ciro Guerra et Cristina Gallego (film d’ouverture
Joueurs, de Marie Monge
Leave no trace, de Debra Granik
Los Silencios, de Beatriz Seigner
The Pluto moment, de Ming Zhang
Mady, de Panos Cosnatos
Mirai ma petite soeur, de Mamoru Hosoda
Le monde est à toi, de Romain Gavras
Petra, de Jaime Rosales
Samouni Road, de Stefano Savona
The Load, de Ognjen Glavonic
Troppa Grazia, de Gianni Zanasi
Mon cher enfant, de Mo![Festival de Cannes 2018](/content/im