foxcatcher-channing-tatumDécouvrez de nouvelles images du film.

Foxcacther, présenté en compétition officielle au Festival de Cannes, a beaucoup attiré l’attention des festivaliers, notamment avec le jeu des acteurs et plus particulièrement de Steve Carrell qui pour le rôle s’est totalement métamorphosé.
Channing Tatum, omniprésent au cinéma ces derniers temps, offre lui aussi une bonne interprétation.

Foxcatcher a été réalisé par Bennett Miller et il apparait aujourd’hui comme un favori pour les prochains Oscars. Et ce film devrait plaire un peu plus à l’Académie comme il s’agit d’une histoire vraie.
Rajoutez à ça la transformation de Steve Carrell et vous avez déjà deux points plébiscité par les votants.

Cette nouvelle bande annonce, plus sombre, met l’accent sur le personnage de Channing Tatum qui dit vouloir être le meilleur au monde et veut gagner une médaille d’or (un petit Oscar aussi au passage…).
En plus de cette vidéo, retrouvez aussi une affiche avec l’acteur à la fin.

Il faudra malheureusement attendre avant de voir Foxcatcher qui ne sortira en France que le 21 janvier 2015, soit deux mois après la sortie US mais on pourra voir le film juste à temps pour suivre les Oscars et donner son pronostic. Dans le cas où le film est bien nommé.

Synopsis : Inspiré d’une histoire vraie, Foxcatcher raconte l’histoire tragique et fascinante de la relation improbable entre un milliardaire excentrique et deux champions de lutte.

Lorsque le médaillé d’or olympique Mark Schultz est invité par le riche héritier John du Pont à emménager dans sa magnifique propriété familiale pour aider à mettre en place un camp d’entraînement haut de gamme, dans l’optique des JO de Séoul de 1988, Schultz saute sur l’occasion : il espère pouvoir concentrer toute son attention sur son entraînement et ne plus souffrir d’être constamment éclipsé par son frère, Dave. Obnubilé par d’obscurs besoins, du Pont entend bien profiter de son soutien à Schultz et de son opportunité de « coacher » des lutteurs de réputation mondiale pour obtenir – enfin – le respect de ses pairs et, surtout, de sa mère qui le juge très durement.
Flatté d’être l’objet de tant d’attentions de la part de du Pont, et ébloui par l’opulence de son monde, Mark voit chez son bienfaiteur un père de substitution, dont il recherche constamment l’approbation. S’il se montre d’abord encourageant, du Pont, profondément cyclothymique, change d’attitude et pousse Mark à adopter des habitudes malsaines qui risquent de nuire à son entraînement. Le comportement excentrique du milliardaire et son goût pour la manipulation ne tardent pas à entamer la confiance en soi du sportif, déjà fragile. Entretemps, du Pont s’intéresse de plus en plus à Dave, qui dégage une assurance dont manquent lui et Mark, et il est bien conscient qu’il s’agit d’une qualité que même sa fortune ne saurait acheter.
Entre la paranoïa croissante de du Pont et son éloignement des deux frères, les trois hommes semblent se précipiter vers une fin tragique que personne n’aurait pu prévoir…