Joss-Whedon-Avengers-2

Whedon s’exprime sur ses intentions pour la suite des Vengeurs.

Le mastermind derrière le plus gros succès commercial de l’année dernière n’a pas chômé depuis le sacre de The****Avengers au box-office mondial (et dans le coeurs de millions de fanboys et de fangirls). Sentant le potentiel évident de Joss Whedon, Marvel Studio s’est bien entendu pressé de mettre le créateur de Buffy et de Firefly sous clé pour les beaux jours du Marvel Cinematic Universe (MCU).

Contrat d’exclusivité avec le studio jusqu’en 2015, date à laquelle il nous livrera la tant attendu suite du *crossover *made in Marvel. En plus de servir de consultant créatif pour les autres productions, et d’élaborer le spin-off télévisuel Marvel’s Agent of S.H.I.E.L.D pour la chaîne ABC, le nouvel homme à tout faire des studios **Marvel **a d’ores et déjà fourni les grandes lignes de **The Avengers 2. **Et selon Kevin Feige, le big boss chez Marvel Studio, « 7 éléments en particuliers valent à eux seuls le prix d’admission ».

Lors d’un entretien avec le magazine Total Film, Whedon parle de son état d’esprit en vue de cet** Avengers 2**:

La seule pression que j’ai est la même qui m’accompagne à chaque fois que je me lance dans un nouveau projet. Est-ce que le film sera bon ? Est-ce qu’il sera différent ? Est-ce qu’il y a même une véritable raison d’en faire un deuxième ? Est-ce qu’il y a une raison pour que j’enchaîne avec cette suite ? Est-ce que je vais la réussir ? Je ne vais pas me mettre dans la tête qu’il faut que j’essaye de rivaliser avec les résultats du box-office du premier, ça serait complètement fou de penser comme ça. Il est vrai que le fait de savoir que l’on a déjà un grand public acquis à sa cause, qui connaît et aime déjà les personnages, rassure un peu. Et dans un sens, il y a très peu de chance que le film se plante au final. Mais en même temps, je ne veux pas fournir quelque chose qui soit juste « ok ». Si je décide de dédier trois années de ma courte vie à ce film, je veux produire quelque chose que je n’ai jamais fait auparavant. Donc je vois The Avengers 2 comme un glorieux défi. Il s’agit bien entendu d’une suite, mais comment la rendre différente de son prédécesseur ?  Évidemment, la pression que je ne perçois pas, mon corps l’internalise. C’est ce qui se produit tout le temps. Je m’étais senti à l’aise en réalisant le premier Avengers, mais je n’avais pas dormi tout le long.

Rien de bien précis en terme de détails, mais il semblerait que le mental et la volonté de surprendre soient là, et c’est l’essentiel. Whedon avait déjà joui d’un niveau de liberté assez surprenant pour le premier **Avengers **(le studio lui avait laissé jeter leur scénario à la poubelle pour qu’il puisse le réécrire, en conservant tout de même l’intrigue principale, le final et les personnages), mais cette fois-ci il a carte blanche pour élaborer lui-même la direction que prendra cet Avengers 2. Il avait récemment parlé de vouloir creuser les personnages au scalpel « pour que ça fasse mal », et affirmé que The Avengers n’était pas une fin heureuse en soi, mais le début de beaucoup de complications. On a hâte.

Rendez-vous le 22 avril 2015 pour voir le film sur nos écrans.