No-affiche-Gael-Garcia-BernalL’histoire d’une campagne publicitaire qui mettra fin à une dictature.

Pour son 4ème long-métrage, le Chilien Pablo Larraín nous raconte l’histoire vraie d’une campagne publicitaire qui mettra fin en 1988 à la dictature de Pinochet avec** No**.

Pour redonner vie à cette période, le réalisateur a fait appel à Gael García Bernal mais aussi Alfredo Castro et Antonia Zegers, deux acteurs qui ont déjà joué sous sa direction dans Santiago 73, Post Mortem.

Le film a été primé deux fois, notamment à la Quinzaine des réalisateurs, et il représentera le Chili aux Oscars.

Sortie le 6 Mars.

Synopsis : Chili, 1988. Lorsque le dictateur chilien Augusto Pinochet, face à la pression internationale, consent à organiser un référendum sur sa présidence, les dirigeants de l’opposition persuadent un jeune et brillant publicitaire, René Saavedra, de concevoir leur campagne. Avec peu de moyens mais des méthodes innovantes, Saavedra et son équipe construisent un plan audacieux pour libérer le pays de l’oppression, malgré la surveillance constante des hommes de Pinochet.