Test-Blu-Ray-Le-Transperceneige-SnowpiercerTesté et approuvé !

Titre original : Snowpiercer
Réalisateur : Bong Joon Ho
Acteurs : Chris Evans, Song Kang-Ho, Ed Harris, John Hurt, Tilda Swinton
Distribution : Wild Side Films / Le Pacte
Durée : 2h05
Genre : Drame, Science-fiction
Date de sortie DVD/BR : 2 avril 2014
CRITIQUE DU FILM

Synopsis : Interdit aux moins de 12 ans

  1. Une nouvelle ère glaciaire. Les derniers survivants ont pris place à bord du Snowpiercer, un train gigantesque condamné à tourner autour de la Terre sans jamais s’arrêter. Dans ce microcosme futuriste de métal fendant la glace, s’est recréée une hiérarchie des classes contre laquelle une poignée d’hommes entraînés par l’un d’eux tente de lutter. Car l’être humain ne changera jamais…

Support : Blu-Ray
Contient : 1 DVD + 1 Blu-Ray
Bonus : De la feuille blanche à l’écran noir (52mn) / Projets d’affiches (1mn44) / Galerie photos (6mn06)/ Entretiens avec Chris Evans, Tilda Swinton, John Hurt / Les effets soéciaux (17mn58) / Les décors (10mn36) / Teasers et bandes annonces

Mon avis

Avant de lancer le film, nous avons droit à un petit animé de 4mn qui explique la situation, comment l’ère glaciaire est arrivée et la « solution » du transperceneige. Cette petite introduction est vraiment très intéressante, surtout quand on n’a aucune connaissance de la bande dessinée d’origine. Cela permet de mieux appréhender le film qui suit.

Du côté des bonus, on nous montre cette belle success story de la BD mais avant tout le travail qui a été fait par Jacques Lob et Jean-Marc Rochette, la difficulté de l’histoire. Puis on apprend comment Le Transperceneige est arrivé dans les mains de Bong Joon Ho, après qu’elle ait été piratée et traduite. C’est en 2004 que le réalisateur tombe sous son charme et il faudra attendre 2012 pour que le tournage soit lancé.

Le reste des bonus est aussi intéressant, il y avait un certain challenge à faire ce film, que ce soit sur les décors (avec la technique du gimbal pour reproduire les mouvements du train) ou les effets spéciaux. Cette plongée dans les coulisses renforce l’attrait pour le film et le travail de Bong Joon Ho et toute son équipe.